Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Partagez cette page

Symptômes, diagnostic et traitement

Quels sont les symptômes de l'infection par le virus du Nil occidental?

Certaines personnes infectées ne présentent pas de symptômes et ne sont pas malades. D'autres ont des symptômes bénins. Quand l'infection provoque la maladie, les symptômes apparaissent habituellement dans un délai allant de deux à quinze jours. L'étendue et la gravité des symptômes varient beaucoup d'une personne à l'autre.

Dans les cas légers, les symptômes peuvent s'apparenter à ceux de la grippe: fièvre, maux de tête et douleurs physiques. Un rash bénin ou une enflure des glandes lymphatiques peut aussi se manifester.

Chez les personnes ayant une déficience immunitaire, le risque d'avoir des symptômes et des problèmes de santé comme la méningite, l'encéphalite et la paralysie flasque aiguë est plus grand. La méningite est une inflammation de la membrane du cerveau ou de la moelle épinière. L'encéphalite est l'inflammation du cerveau. La paralysie flasque aiguë est un syndrome apparenté à la polio et qui peut résulter en une perte de fonction d'un ou de plusieurs membres. Ces maladies peuvent être mortelles.

Chez les personnes ayant des maladies plus graves, les symptômes associés à une infection par le virus du Nil occidental peuvent être les suivants: apparition rapide de céphalées sévères, forte fièvre, raideur au cou, nausées, difficulté à avaler, vomissements, somnolence, confusion, évanouissements, manque de coordination, faiblesse musculaire et paralysie. D'autres symptômes ont été identifiés, dont des problèmes de coordination, le parkinsonisme, le syndrome associé à la poliomyélite et la dégénérescence musculaire. Quiconque constate l'apparition soudaine de ces symptômes devrait consulter un médecin sans tarder.

Chez qui le virus du Nil occidental peut-il entraîner de graves problèmes de santé?

Les personnes de tout âge, peu importe leur état de santé, risquent d'éprouver de graves problèmes de santé associés au virus du Nil occidental mais, en général, le risque augmente avec l'âge. Les personnes ayant une déficience immunitaire risquent davantage d'avoir de graves problèmes de santé. Font partie de ce groupe :

  • les malades chroniques, les personnes atteintes du cancer, les diabétiques, les alcooliques ou les malades cardiaques;
  • les personnes qui suivent un traitement médical pouvant affaiblir le système immunitaire (chimiothérapie).

Parce que le virus du Nil occidental peut entraîner de graves problèmes de santé chez des personnes de tout âge, peu importe leur état de santé, il est très important de se protéger contre les piqûres de moustiques. Quiconque s'expose aux piqûres de moustiques là où le virus est actif court un certain danger.

Comment un médecin diagnostique-t-il une infection au virus du Nil occidental chez ses patients?

Le médecin recherche d'abord les symptômes d'infection au virus du Nil occidental. La nature et la gravité des symptômes varient beaucoup d'une personne à l'autre. Dans les cas bénins, les symptômes peuvent s'apparenter à ceux de la grippe, comme de la fièvre, des maux de tête, de la fatigue et des douleurs physiques. Un rash bénin ou une enflure des glandes lymphatiques peut aussi se manifester.

Les personnes de tout âge, peu importe leur état de santé, risquent d'éprouver de graves problèmes de santé associés à l'infection au virus du Nil occidental, comme la méningite, l'encéphalite et la paralysie flasque aiguë. Mais, en général, le risque augmente avec l'âge. La méningite est une inflammation des membranes entourant le cerveau et la moelle épinière, l'encéphalite, une inflammation du cerveau; et la paralysie flasque aiguë, un syndrome apparenté à la polio qui peut résulter en une perte de fonction d'un ou de plusieurs membres. Dans de tels cas, les symptômes peuvent être les suivants: apparition rapide de maux de tête sévères, forte fièvre, raideur au cou, nausées, difficulté à avaler, vomissements, somnolence, vision trouble ou détérioration de la vue, confusion, évanouissements, manque de coordination, faiblesse musculaire et paralysie. Si un médecin soupçonne une infection par le virus du Nil occidental chez un patient, un prélèvement sanguin doit être effectué pour confirmer son diagnostic.

Quels traitements sont disponibles aux personnes infectées par le virus du Nil occidental?

Il n'existe pas de traitement, de médication ou de cure spécifique pour le virus du Nil occidental. Certains cas sont traités avec des thérapies de soutien pour réduire les symptômes et prévenir des infections secondaires. Ces cas peuvent nécessiter une hospitalisation ou des soins infirmiers.

Existe-t-il un vaccin contre le virus du Nil occidental?

À l'heure actuelle, il n'existe aucun vaccin autorisé pour protéger la population contre le virus du Nil occidental. De nombreux scientifiques se penchent sur la question et on espère qu'un vaccin sera disponible au cours des années à venir.

Quels sont les effets à long terme du virus du Nil occidental?

Parce que le virus du Nil occidental est nouveau, on n'en connaît pas à fond les effets à long terme. Les études montrent que certaines personnes gravement atteintes recouvrent la santé, tandis que les problèmes de santé se prolongent chez d'autres personnes. Voici quelques-uns de ces problèmes:

  • des problèmes physiques, tels que faiblesse et paralysie musculaire chroniques, fatigue et maux de tête;
  • des problèmes cognitifs, tels que confusion, dépression, difficultés de concentration et pertes de mémoire;
  • des problèmes de motricité, tels que difficulté à préparer les repas, à sortir, à se rendre au magasin, etc.

Les scientifiques ignorent pourquoi certaines personnes recouvrent la santé, alors que des problèmes perdurent chez d'autres.