Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Partagez cette page

La rougeole : situation mondiale

Mise à jour : 15 avril 2016

Conseils de santé aux voyageurs

La rougeoleLien externe est une maladie virale qui est très contagieuse. Il s’agit d’une des principales causes de décès chez les jeunes enfants du monde entier. Des cas de rougeole surviennent partout dans le monde.

Au cours des dix dernières années, le nombre de cas de rougeole signalés à l’échelle mondiale a considérablement diminué; toutefois, il y a eu un certain nombre d’éclosions d’envergure, pour la plupart en Afrique et en Europe. Les Amériques, y compris le Canada et les États-Unis, ont connu des éclosions de la rougeole lorsque le virus a été importé de d’autres régions.

Les voyageurs qui ne sont pas immunisés contre la rougeole (c'est-à-dire ceux qui n'ont pas été complètement vaccinés ou qui n'ont pas déjà été infectés par la maladie) ont un risque accru d'infection. Par exemple, se déplacer dans les aéroports internationaux, y compris ceux du Canada, peut augmenter votre risque d'exposition à la maladie.

L’Agence de la santé publique du Canada rappelle aux voyageurs de tenir leur vaccination contre la rougeole à jour.

Où la rougeole constitue-t-elle une préoccupation?

La rougeole demeure une maladie courante partout dans le monde. Dans de nombreux pays dans d'autres régions du monde (Afrique, Asie, Europe, Océanie), la rougeole est présente (endémique) et des grandes éclosions peuvent se produire. Les voyageurs qui ne sont pas immunisés sont à risque d’infection. Vous trouverez une carte des cas signalés de rougeole dans le monde entierLien externe (en anglais seulement) sur le site Web de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

  • La Chine: En 2015, plus de 41,000 cas de rougeole ont été confirmés en Chine. On a signalé des cas de rougeole chez des voyageurs qui sont arrivés au Canada en provenance de la Chine.
  • L’Inde: En 2015, plus de 67,000 cas de rougeole ont été confirmés en Inde. Depuis 2010, 11 cas de rougeole ont été signalé chez des voyageurs qui sont arrivés au Canada en provenance de l’Inde. Le cas le plus récent a été signalé en mars 2016.
  • Le Pakistan: La rougeole est endémique au Pakistan et on a signalé des cas de rougeole chez des voyageurs qui sont arrivés au Canada en provenance du Pakistan.  En 2016, tous les cas d’importations signalés ont été de jeunes enfants, dont la plupart étaient trop jeunes pour recevoir la vaccination. 

Au Canada, la rougeole a été éliminée depuis 1998. Des cas de rougeole continueront cependant d’être observés au Canada en raison de cas importés par des voyageurs de pays où cette maladie est endémique ou de pays frappés par de vastes éclosions.

Recommandations

Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ.

  1. Faites-vous vacciner
    On rappelle aux Canadiens de tenir leurs vaccinations à jour. Consultez les calendriers de vaccination recommandés pour en savoir plus.

    Les voyageurs devraient s’assurer que leur vaccination contre la rougeole est à jour quelle que soit leur destination.
  • Nourrissons (6 mois à 12 mois):
    • Pendant une éclosion ou un séjour dans une région où il existe un risque de contracter la rougeole, le vaccin peut être administré à partir de l’âge de 6 mois. Dans de tels cas, la série prévue de deux doses doit être reprise à compter du jour même ou après le premier anniversaire, pour un total de trois doses.
  • Enfants/adolescents (12 mois à 17 ans):
    • Deux doses de vaccin contenant le virus de la rougeole sont recommandées pour les enfants.
    • La première dose devrait être administrée lorsque l’enfant est âgé entre 12 et 15 mois et la deuxième dose, à 18 mois, ou n’importe quel moment avant son entrée à l’école.
  • Adultes (18 ans et plus):
    • Les adultes nés en 1970 ou après devraient vérifier s’ils ont bien reçu les deux doses du vaccin.
    • Les voyageurs nés avant 1970 devraient recevoir une dose du vaccin contenant le virus de la rougeole dans un des cas suivants:
      • S’ils n’ont pas une preuve attestant qu’ils ont reçu un vaccin contenant le virus de la rougeole le jour de leur premier anniversaire ou après celui-ci;
      • S’ils ne possèdent pas une preuve d’immunité fournie par un laboratoire; ou
      • S’ils n’ont pas d’antécédents de rougeole confirmés en laboratoire.
  1. Lavez-vous les mains fréquemment
    • Lavez-vous les mains à l’eau tiède courante et au savon pendant au moins 20 secondes, autant que possible.
    • Utilisez un désinfectant à base d’alcool si vous n’avez pas accès à de l’eau et à du savon. Soyez prévenant et gardez-en avec vous lorsque vous voyagez.
  2. Respectez l'étiquette respiratoire si vous toussez ou éternuez
    • Couvrez-vous la bouche et le nez avec votre bras afin de réduire la propagation des germes.
    • Si vous utilisez un mouchoir, jetez-le dès que possible et lavez-vous les mains par la suite.
  3. Surveillez votre état de santé
    • Si vous avez des symptômes semblables à ceux de la rougeole pendant votre voyage ou après votre retour au Canada, il est recommandé de consulter un fournisseur de soins de santé.
      • Décrivez vos symptômes au fournisseur de soins de santé avant le rendez-vous. Ainsi, il pourra s’organiser pour vous voir sans exposer d’autres personnes à la rougeole. Il est préférable d’éviter tout contact avec d’autres personnes dans les quatre jours après l’apparition initiale de l’éruption cutanée pour réduire la propagation à ceux qui n’ont pas été vaccinés.
      • Informez le fournisseur de soins de santé des pays dans lesquels vous avez voyagé.
    • Si vous êtes encore malade à votre retour au Canada, informer un agent de bord pendant le vol, ou un agent de services frontaliers lorsque vous quittez le vol.