Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Partagez cette page

Jeux olympiques et paralympiques d’été de 2016 à Rio de Janeiro, au Brésil

Mise à jour : 14 juin 2016

Conseils de santé aux voyageurs

Les Jeux olympiques et paralympiques d’été de 2016Lien externe se tiendront à Rio de Janeiro, au Brésil, du 5 au 21 août et du 7 au 18 septembre respectivement. Des gens de partout dans le monde, y compris des Canadiens, se rendront au Brésil afin de participer aux différents jeux et événements, d’y travailler ou de les regarder.

En raison de l'éclosion actuelle de l’infection à virus Zika au BrésilLien externe, l’Agence de la santé publique du Canada recommande que les voyageurs prennent des précautions sanitaires spéciales afin de contribuer à s’assurer d’un voyage en santé au moment d’assister aux Jeux olympiques et paralympiques d’été de 2016. Les experts reconnaissent maintenant que l’infection viral Zika est une cause de la microcéphalie (tête anormalement petite) chez les nouveau-nés et du syndrome de Guillain-BarréLien externe (un trouble neurologique).

L'Agence recommande que les femmes enceintes et les femmes qui envisagent une grossesse devraient éviter le voyage aux Jeux olympiques. Tous les voyageurs devraient se protéger contre les piqûres de moustiquesLien externe.

Pour des renseignements supplémentaires sur la situation actuelle et les recommandations pour vous protéger, consultez les conseils de santé aux voyageurs l’Infection à virus Zika : situation mondialeLien externe et les Conseils et avertissements pour le BrésilLien externe pour de l’information à jour.

Ce conseil de santé aux voyageurs sera examiné régulièrement et mis à jour au besoin.

Recommandations

Avant votre voyage :

Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage, de préférence six semaines avant votre départ.

Précautions sanitaires spéciales pour le virus à Zika :

  • Les femmes qui sont ou pourraient devenir enceintes devraient éviter le voyage aux Jeux olympiques.
    • Si le voyage ne peut pas être évité ou différé, des mesures strictes de prévention individuelle pour se protéger contre les piqûres de moustiques devraient être suivies en raison de l’association entre l’infection à virus Zika et le risque accru d’effets de santé graves sur le fœtus.
  • Au retour des jeux olympics :
    • Pour les femmes enceintes, si vous développez des symptômes qui pourraient être compatibles avec une infection par le virus Zika, vous devriez consulter un fournisseur de soins de santé.
    • Pour les femmes qui envisagent de devenir enceintes, il est fortement recommandé d’attendre au moins deux mois avant de tenter de concevoir pour s’assurer que toute infection possible du virus Zika a été éliminée de votre corps.
    • Pour les voyageurs masculins, le virus Zika peut persister dans le sperme des hommes infectés pour une période de temps prolongée, donc :
      • Il est fortement recommandé, si vous avez une partenaire enceinte, d’utiliser des préservatifs pendant toute la durée de la grossesse
      • Il est fortement recommandé d’attendre six mois avant que vous et votre partenaire tentiez de concevoir en utilisant un préservatif.  
      • Il est recommandé d’utiliser des préservatifs avec tout partenaire pour six mois.
    • Les voyageurs devraient se protéger contre les piqûres de moustiquesLien externe en tout temps, car le virus Zika est transmis par un moustique qui peut mordre durant la journée et en soirée. Généralement, ces moustiques ne vivent pas et ne transmettent pas la maladie à des altitudes de plus de 2000 mètres. Une liste des mesures de protection contre les piqûresLien externe et morsures d’insectes est disponible sur le site du Gouvernement du Canada.
    • La plupart des gens qui ont la maladie du virus Zika auront des symptômes légers qui se résoudront avec des soins de soutien simple. Si vous êtes enceinte, ou si vous avez des conditions médicales sous-jacentes, ou si vous développez des symptômes plus graves qui pourraient être compatible avec une infection par le virus Zika, vous devriez voir un fournisseur de soins de santé et informez-le des régions dans lesquelles vous avez voyagé ou vécu.

Pendant votre voyage :

  • Faites attention à ce que vous mangez et à l’eau que vous buvez
    • Pour vous protéger contre les maladies liées à l’alimentation et à l’eau telles que l’hépatite ALien externe et la diarrhée du voyageurLien externe.
    • Évitez de nagez dans l’eau douce, c’est-à-dire dans les étangs, les lacs et les rivières, étant donné qu’il pourrait y avoir un risque de schistosomiaseLien externe. Il n’y a pas de risque de schistosomiase si vous nagez dans l’océan ou dans des piscines traitées au chlore.
  • Protégez-vous contre les piqûres et morsures d’insectes
    • Pour vous protéger contre les maladies propagées par les insectes, telles que le chikungunyaLien externe, la dengueLien externe, la leishmanioseLien externe, la fièvre jauneLien externe et le virus ZikaLien externe, présents au Brésil et dans d’autres parties de l’Amérique du Sud.
    • Selon votre itinéraire, il peut être recommandé que vous preniez des médicaments pour vous prémunir contre le paludismeLien externe. Si tel est le cas, il est important que vous preniez le médicament jusqu’à la fin, même après votre retour au Canada.
  • Protégez-vous contre Lien externe
    • Il existe un risque de contracter la rageLien externe au Brésil. Prenez des précautions individuelles pour éviter le contact avec tous les animaux, tant sauvages que domestiques, et sachez quoi faire si vous subissez une morsure ou une égratignure.
    • Évitez tout contact étroit avec les animaux sauvages ou domestiques, même s’ils semblent amicaux, en particulier les chiens.
    • Évitez de manipuler ou de nourrir des animaux sauvages ou de les attirer avec des poubelles ouvertes ou des ordures.
  • Protégez-vous contre le VIH/SIDALien externe et les autres infections transmissibles sexuellement (ITS).
    • L’utilisation de condoms pendant les relations vaginales, anales et orales réduit votre risque de contracter le VIH ou les autres infections transmissibles sexuellement.
    • Évitez les comportements à risque, entre autres :
      • Les relations sexuelles non protégées.
      • L’abus d’alcool ou la consommation de drogues illicitesLien externe, qui réduisent vos inhibitions et nuisent à votre capacité de faire des choix sains et éclairés.
      • Partager des rasoirs, des brosses à dents, des aiguilles, des seringues ou tout autre type de matériel de consommation de drogues.
      • Les tatouages, le perçage corporel ou l’acupuncture dans une installation qui ne respecte pas les bonnes pratiques de stérilisation afin de prévenir la propagation des infections.
  • Soyez à l’affût des crimes
  • Prêtez attention aux conditions météorologiques
  • Conduisez prudemment
    • Les accidents de la route sont la principale cause de décès chez les voyageurs internationaux.
    • Attendez-vous à des congestions routières et à des fermetures de routes temporaires et permanentes.
    • Évitez de conduire sur les routes inconnues ou rurales, en particulier la nuit.
    • Ne conduisez pas en état d’ébriété; l’abus d’alcool est une des principales causes d’accidents de la route.
  • Si vous vous sentez malade pendant votre voyage :
    • Consultez un fournisseur de soins de santé si vous ne vous sentez vraiment pas bien, en particulier si vous faites de la fièvre. Pour obtenir davantage de renseignements sur les soins médicaux à l’étranger, consultez maladie ou blessureLien externe.

Après votre voyage :

Si vous êtes malade après votre retour, consultez un fournisseur de soins de santé et informez-lui où vous avez voyagé.

  • Si vous avez voyagé dans une région où il y a un risque de contracter le paludismeLien externe, sachez reconnaître les symptômes et consultez immédiatement un fournisseur de soins de santé si une fièvre se manifeste durant le voyage ou dans un délai d’un an suivant votre retour. Dites au fournisseur de soins de santé que vous avez voyagé dans une région où sévit le paludisme.
  • Si pendant votre voyage vous avez été mordu ou égratigné par un animal, consultez votre fournisseur de soins de santé et informez-lui de votre exposition et de tout traitement que vous avez reçu.
  • Si vous êtes enceinte, informez votre médecin de votre récent voyage.
  • Les voyageurs qui reviennent des Jeux olympiques devraient réviser et suivre les recommandations qui se trouvent à la section : Précautions particulières pour le virus Zika.