Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Partagez cette page

Recommandations temporaires de l'OMS sur la vaccination antipoliomyélitique

Mise à jour : 21 janvier 2016

Conseils de santé aux voyageurs

Le 10 novembre 2015, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a réévalué les recommandations temporaires concernant la poliomyélite et a déclaré que la propagation internationale du poliovirus sauvage constitue toujours une urgence de santé publique de portée internationale. À ce titre, les recommandations temporaires de l’OMSLien externe continuent d’être en place. La situation sera réévaluée par l’OMS dans trois mois.

Les recommandations temporaires de l’OMS s’appliquent actuellement aux voyageurs effectuant un séjour de longue durée (de plus de quatre semaines) dans les :

  • pays actuellement exportateurs du poliovirus sauvage ou  du poliovirus dérivé d’une souche vaccinale, ce qui inclut l’Afghanistan et le Pakistan;
  • pays qui sont infectés par le poliovirus sauvage ou le poliovirus dérivé d’une souche vaccinale mais qui ne les exportent pas, ce qui inclut le Nigeria, la Guinée, Madagascar, l’Ukraine et le Laos.

Les voyageurs qui se rendent dans ces pays doivent suivre les recommandations décrites ci-dessous.

La poliomyélite est une infection très contagieuse qui est causée par le poliovirus. Il existe actuellement deux types de poliovirus qui circulent dans certains pays et qui causent une infection chez les humains :

  • Les poliovirus sauvages sont ceux qui surviennent naturellement.
  • Les poliovirus circulants dérivés d’une souche vaccinale (PVDVc) sont des souches de poliovirus rares qui ont subi une mutation à partir de la souche contenue dans le vaccin antipoliomyélitique oral. Cela prend du temps pour qu’un PVDVc apparaisse. Il émerge quand la vaccination systématique ou les activités de vaccination supplémentaires sont mal exécutées, la population restant alors sensible au poliovirus, qu’il dérive de la souche vaccinale ou qu’il soit sauvage. Le problème ne vient donc pas du vaccin lui-même, mais de la faible couverture vaccinale.

Si une population donnée est entièrement vaccinée, elle sera protégée contre le poliovirus sauvage et celui dérivé d’une souche vaccinale.

Le site Web de l'Initiative mondiale pour l'éradication de la poliomyélite Lien externeoffre d'autres renseignements détaillés sur les recommandations temporaires, y compris des mises à jour hebdomadaires sur la situation épidémiologique Lien externeet une répartition du nombre de cas de poliovirus sauvage par pays (liens en anglais seulement).

L'Agence de la santé publique du Canada continuera de surveiller la situation et informera le public à mesure que des renseignements deviendront disponibles.
 

Recommandations pour les voyageurs

Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ.

Suivez les recommandations temporaires de l'OMS (en anglais seulement) : 

  1. Les recommandations temporaires de l’OMS s’appliquent aux voyageurs effectuant un séjour de longue durée (de plus de quatre semaines) en Afghanistan et au Pakistan. Ces pays ont été désignés par l’OMS comme des « États actuellement exportateurs de poliovirus sauvage ou de PVDVc » par le Comité d’urgence du Règlement sanitaire international de l’OMS. Les recommandations de l’OMS stipulent que ces pays s’assurent que les voyageurs effectuant un séjour de longue durée :
  • reçoivent une dose de vaccin antipoliomyélitique oral (VPO) ou de vaccin antipoliomyélitique inactivé (VPI) dans les quatre semaines à 12 mois qui précèdent un voyage international;
  • soient conscients que pour sortir de l’un des pays désignés ou entrer dans un autre, une dose de rappel du vaccin contre la polio pourrait être exigée, même si une dose de rappel a déjà été reçue à l’âge adulte plus d’un an auparavant;
  • portent sur eux la documentation appropriée. Il est recommandé aux voyageurs d’apporter un carnet de vaccination écrit dans le cas où une preuve de vaccination serait demandée pour satisfaire aux exigences d’entrée et de sortie d’un pays. Votre preuve de vaccination doit être consignée dans le Certificat international de vaccination ou de prophylaxie que vous pouvez vous procurer dans un centre de vaccination contre la fièvre jaune.
  1. Les recommandations temporaires de l’OMS s’appliquent aux voyageurs qui effectuent un séjour de longue durée dans les pays « actuellement infectés par le poliovirus sauvage ou le PVDVc mais qui ne les exportent pas » (le Nigeria, la Guinée, Madagascar, l’Ukraine et le Laos). Les recommandations de l’OMS stipulent que ces pays encouragent les voyageurs effectuant un séjour de longue durée à :
  • recevoir une dose de vaccin antipoliomyélitique oral (VPO) ou de vaccin antipoliomyélitique inactivé (VPI) dans les quatre semaines à 12 mois qui précèdent un voyage international;
  • porter sur eux la documentation appropriée concernant leur vaccination.
  1. Suivez les recommandations pour les voyageurs décrites dans les conseils aux voyageurs « Polio (poliomyélite) : situation mondiale ».

Pour plus de détails, l'OMS a mis au point une foire aux questions pour les voyageursLien externe au sujet des recommandations temporaires.

Recommandations à l'intention des professionnels de la santé

Le Comité consultatif de la médecine tropicale et de la médecine des voyages (CCMTMV) a élaboré une déclaration conformément aux recommendations temporaires de l'OMS afin de donner des conseils aux professionnels de la santé qui préparent les voyageurs à visiter des zones présentant un risque d'exposition à la poliomyélite. Il est recommandé aux voyageurs visés par ces recommandations temporaires d'apporter un carnet de vaccination écrit dans le cas où une preuve de vaccination serait demandée pour satisfaire aux exigences d'entrée et de sortie d’un pays. Le Certificat international de vaccination ou de prophylaxie est le document officiel pour montrer une preuve de vaccination contre la poliomyélite. On peut se le procurer actuellement dans les Centres de vaccination contre la fièvre jaune au Canada. Le site Web de l'Agence présente la liste complète de ces centres.