Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Partagez cette page

Choléra à Cuba, en Haïti et en République dominicaine

Mise à jour : 28 septembre 2015

Conseils de santé aux voyageurs

Au cours des dernières années, Cuba, Haïti et la République dominicaine ont signalé des cas de choléra.

Haïti connait une épidémie de choléra depuis Octobre 2010, avec plus de 700 000 cas et près de 9000 décès depuis ce temps. En 2015, à ce jour, Haïti a signalé plus de 20 000 cas, ce qui représente une augmentation par rapport à la même période en 2014.

La République dominicaine, qui partage l'île de Hispaniola avec Haïti, connait également une épidémie de choléra depuis Octobre 2010, mais sur une plus petite échelle, avec plus de 33 000 cas et près de 500 décès. En 2015, à ce jour, la République dominicaine a signalé plus de 350 cas, ce qui représente une augmentation par rapport à la même période en 2014.

En août 2015, Cuba a signalé des cas isolés de choléra dans la province de Holguín. Bien qu’il s’agisse des premiers cas signalés par Cuba cette année, en janvier 2015, le Canada a signalé un cas de choléra chez un voyageur de retour d'un voyage à Cuba.

Les voyageurs devraient noter qu’il pourrait y avoir une augmentation du nombre de cas au cours des saisons de pluies durant les mois de mai à juillet et de septembre à octobre.

Le choléraLien externe est une infection intestinale prononcée due à une bactérie, vibrio cholerae. L’infection des personnes se produit habituellement suite à l’ingestion d’eau ou d’aliments contaminés. Elle est caractérisée par une diarrhée liquide et une déshydratation rapide, qui peut compromettre la vie.

L’Agence de la santé publique du Canada recommande aux voyageurs de faire attention à ce qu’ils boivent et mangentLien externe pendant leurs séjours à Cuba, en Haïti ou en République dominicaine.

Recommandations

Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ.

  1. Faites attention à ce que vous mangez et buvezLien externe
  2. Envisagez la possibilité de vous faire vacciner
    • Le risque est faible pour la plupart des voyageurs; cependant, ceux qui ont un plus grand risque de contracter le choléra (les voyageurs qui se rendent dans une région à risque élevé et qui pourraient avoir un accès limité à de l’eau et à des aliments salubres) pourraient bénéficier de la vaccination et devraient consulter un fournisseur de soins de santé afin de discuter de cette option.
  3. Si vous avez une diarrhée et/ou des vomissements graves pendant votre voyage ou après votre retour au Canada
    • Consultez immédiatement un fournisseur de soins de santé.
    • Buvez et prenez des sels de réhydratation oraleLien externe afin de prévenir la déshydratation.
      • Les nourrissons, les jeunes enfants et les personnes âgées, de même que les personnes ayant un problème de santé sous-jacent, courent un plus grand risque de se déshydrater.
    • Si vous êtes encore malade à votre retour au Canada, informer un agent de bord pendant le vol, ou un agent de services frontaliers lorsque vous quittez le vol.