Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Partagez cette page

Quittez via google.caLien externe

Aperçu de la violence familiale au Canada - Infographie

La violence familiale comprend la violence conjugale, les mauvais traitements à l'égard des enfants et les mauvais traitements envers les aînés. Il peut s'agir de violence physique, émotionnelle et sexuelle ainsi que d'exploitation financière et de négligence.

La violence familiale

  • représente environ 25 % des crimes violents signalés à la police au Canada en 2011.

Mauvais traitements à l'égard des enfants

  • 32 % des adultes au Canada ont déclaré avoir été victimes d'une quelconque forme de mauvais traitements durant l'enfance.
    • Types de mauvais traitements à l'égard des enfants
      • Exposition à la violence conjugale - 34 %
      • Négligence- 34 %
      • Violence physique - 20 %
      • Violence émotionnelle - 9 %
      • Violence sexuelle - 3 %

Violence conjugale

  • Au Canada, 30 % des femmes sont victimes de violence conjugale au cours de leur vie.
  • Les femmes autochtones sont plus de deux fois plus susceptibles d'être victimes de violence conjugale.
  • 80 % de la violence conjugale est infligée aux femmes.

Mauvais traitements envers les aînés

  • 53% des cas de mauvais traitements envers les aînés sont causés par un membre de la famille ou une connaissance
  • 60 % des cas de mauvais traitements envers les aînés prennent la forme d'agressions physiques.

La violence familiale peut entraîner de nombreux problèmes sociaux et de santé tout au long de la vie.

  • Bébés
    • Blessures
    • Difficulté de régulation des émotions
    • Difficulté à créer un lien d'attachement entre le parent et l'enfant
    • Retards de croissance et de développement
  • Enfants
    • Anxiété et dépression
    • Problèmes de comportement
    • Échec à l'école
    • Difficulté à entretenir des liens d'amitié
  • Adolescents
    • Tentatives de suicide
    • Obésité
    • Comportement antisocial (trouble de conduite)
    • Consommation d'alcool et de drogues
    • Autres comportements à risque
  • Adultes
    • Trouble de stress post-traumatique
    • Maladies et douleur
    • Difficulté à entretenir des relations
    • Absence d'emplois stables
  • Aînés
    • Isolement
    • Vie plus courte
    • Dépendance
    • Problèmes financiers

La violence conjugale coûte à elle seule 7,4 milliards de dollars par année à la société canadienne.