Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada
Aidez le gouvernement du Canada à organiser son site Web! Remplissez un questionnaire anonyme de 5 minutes. Commencez maintenant.

Partagez cette page

Collectivités-amies des aînés

La population des aînés au Canada s'accroît. Il est donc important plus que jamais de soutenir la santé et le mieux-être des Canadiens âgés. Ainsi, les aînés pourront mener une vie saine et active et continuer à contribuer et à participer à leur collectivité. On estime que l'une des meilleures façons d'y arriver est de créer des collectivités « amies des aînés ».

Qu'est-ce qu'une collectivité-amie des aînés?

Au sein d'une collectivité-amie des aînés, les politiques, les services et les structures liés à l'environnement physique et social sont conçus de façon à aider les personnes âgées à vieillir en restant actives, c'est-à-dire de façon à ce qu'elles puissent vivre en sécurité, bénéficier d'une bonne santé et continuer à participer à la société.

Par exemple, au sein d'une collectivité-amie des aînés :

  • les trottoirs sont bien éclairés et entretenus;
  • les immeubles sont pourvus d'ouvre-portes automatiques et d'ascenseurs;
  • les aînés participent à toutes sortes d'activités communautaires, comme les visites de musées ou de bibliothèques, la participation à des cours, le travail bénévole pour un organisme de bienfaisance ou les devoirs civiques.

Une collectivité-amie des aînés :

  • reconnaît la vaste gamme de compétences et d'habiletés propres aux aînés;
  • connaît les besoins des aînés liés au vieillissement et y répond;
  • respecte les décisions et les choix de vie des aînés;
  • protège les aînés vulnérables;
  • sait que les aînés ont beaucoup à offrir à leur collectivité;
  • reconnaît l'importance de la participation des aînés à tous les volets de la vie communautaire.

À quoi ressemble une collectivité-amie des aînés?

Au sein d'une collectivité-amie des aînés :

  • les espaces extérieurs et les édifices publics sont plaisants, sécuritaires et accessiblesNote en bas de page *;
  • les logements sont abordables, sécuritaires et bien conçus pour les aînés;
  • les rues et les trottoirs sont accessiblesNote en bas de page * et maintenus en bon état;
  • le système de transport en commun est abordable et accessibleNote en bas de page *;
  • les quartiers son sûrs et sécuritaires;
  • les relations sont fondées sur le respect;
  • des services communautaires de soutien et de santé sont disponibles;
  • les aînés ont des occasions d'être socialement actifs;
  • les aînés ont des occasions d'occuper des fonctions bénévoles, civiques et professionnelles;
  • des renseignements sont faciles à trouver et à comprendre.

D'où vient l'initiative des collectivités-amies des aînés?

En 2006, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a mis au point le Projet mondial des villes-amies des aînés. Le projet réunissait des villes du monde entier intéressées à promouvoir le vieillissement en santé en améliorant la convivialité envers les aînés. Ces villes ont recueilli de l'information auprès des personnes âgées, des fournisseurs de soins aux aînés et d'autres groupes et personnes ayant un intérêt pour les collectivités-amies des aînés. Grâce aux renseignements recueillis, on a pu identifier huit principaux domaines de vie communautaire dans lesquels les collectivités peuvent améliorer la convivialité pour les aînés. Voici les domaines :

  • espaces extérieurs et bâtiments;
  • transport
  • logement
  • participation sociale
  • respect et inclusion sociale
  • participation citoyenne et emploi
  • communication et information
  • soutien communautaire et services de santé

Trente-trois villes ont participé au projet, parmi lesquelles quatre villes canadiennes : Saanich (C.-B.), Portage La Prairie (Man.), Sherbrooke (Qc) et Halifax (N.-É.). Le document Guide mondial des villes-amies des aînésLien externe a été publié pour faire découvrir ce qui rend une ville accueillante pour les aînés.

En 2007, l'Initiative fédérale, provinciale et territoriale des collectivités rurales et éloignées amies des aînés s'est fondée sur la méthodologie du Projet mondial des villes-amies des aînés de l'OMS mais visait les collectivités canadiennes comptant moins de 5 000 habitants. En tout, dix collectivités dans huit provinces ont participé, à savoir :

  • Alert Bay (C.-B.)
  • Lumby (C.-B.)
  • High Prairie(Alb.)
  • Turtleford (Sask.)
  • Gimli (Man.)
  • Bonnechere (Ont.)
  • Port Hope Simpson (T.-N.-L.)
  • Clarenville (T.-N.-L.)
  • Alberton (Î.-P.-É.)
  • Guysborough (N.-É.)

À la suite de cette initiative, en 2007, les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux responsables des aînés ont approuvé le rapport Initiative des collectivités rurales et éloignées amies des aînés : un guide, qui reflète les points de vue et circonstances propres aux Canadiens.

Quel est le rôle du gouvernement du Canada dans la mise en œuvre de l'initiative des collectivités-amies des aînés?

Par l'entremise de l'Agence de la santé publique du Canada et en partenariat avec les provinces et les territoires, le gouvernement du Canada joue un rôle de chef de file dans l'élaboration et la promotion de l'initiative des collectivités-amies des aînés au pays.

Dans le cadre de cette initiative, l'Agence, des provinces et territoires et d'autres partenaires clés ont mis sur pied le réseau pancanadien ami des aînés. Le Réseau, coordonné par l'Agence, permet aux groupes communautaires et aux individus à travers le Canada d'échanger leurs expériences, pratiques prometteuses et ressources avec d'autres qui sont également intéressés à rendre leur collectivité plus accueillante et conviviale pour les aînés.

Le gouvernement du Canada continue à encourager la mise en œuvre de l'initiative des collectivités-amies des aînés au Canada afin que nos collectivités deviennent des milieux de vie plus accueillants, plus sûrs et plus sains où les Canadiens peuvent vivre et s'épanouir à mesure qu'ils avancent en âge.

Comment puis-je me joindre au réseau pancanadien ami des aînés?
Les membres du réseau pancanadien ami des aînés reçoivent de l'information, par exemple :

  • des publications, renseignements et ressources;
  • des pratiques prometteuses pour la mise en œuvre du modèle des collectivités-amies des aînés;
  • des expériences communes des collectivités qui, partout au Canada, font de leur collectivité un milieu plus accueillant pour les aînés;
  • des invitations à des webinaires interactifs gratuits sur Internet (lorsqu'ils sont offerts).

Inscrivez votre adresse de courriel si vous souhaitez
devenir membre du réseau pancanadien ami des aînés.

Votre adresse de courriel permettra de vous envoyer de l'information sur les collectivités-amies des aînés.
En inscrivant votre adresse de courriel ci-dessous, vous permettez à l'ASPC de la transmettre à une tierce partie fiable qui, à la demande de l'ASPC, l'utilisera pour coordonner les invitations aux wébinaires. Si vous ne désirez pas que votre adresse de courriel soit transmise à une tierce partie, SVP N'INSCRIVEZ PAS votre adresse de courriel dans la fenêtre ci-dessous.
Les personnes qui auront fourni leur adresse de courriel recevront un message de Bienvenues au réseau pancanadien ami des aînés. Si vous avez déjà reçu un tel message, il n'est pas nécessaire d'inscrire votre adresse de courriel ci-dessous, car vous êtes déjà membre.
Votre adresse de courriel constitue un renseignement personnel. Vous avez le droit de savoir à quelle fin est recueillie, utilisée et conservée votre information. Avant de fournir vos renseignements personnels, veuillez consulter l'énoncé de confidentialité.

 

Quels provinces et territoires favorisent des initiatives de collectivité-amie des aînés?

À ce jour, huit provinces du Canada font la promotion d'initiatives de collectivité-amie des aînés. Visitez le site Web de chaque province pour découvrir les activités réalisées :

D'autres territoires et provinces favorisent aussi des initiatives portant sur les collectivités-amies des aînés et en sont à différents stades d'élaboration.

Comment les collectivités canadiennes peuvent-elles devenir plus accueillantes et conviviales pour les aînés?

La mise sur pied d'une collectivité-amie des aînés est un processus continu. Pour aider les collectivités, l'Agence de la santé publique du Canada et des partenaires clés ont collaboré à l'élaboration des jalons pancanadiens des collectivités-amies des aînés (jalons). Les jalons décrivent les étapes qu'une collectivité doit suivre pour appliquer efficacement le modèle des collectivités-amies des aînés au Canada. Ils tiennent compte du fait que les collectivités n'ont pas toutes les mêmes besoins ni les mêmes ressources pour intervenir dans les huit domaines de vie communautaire. En adoptant une méthode reposant sur les jalons et axée sur le processus, les collectivités peuvent réussir à devenir plus accueillantes et conviviales pour les aînés.

Voici les jalons pancanadiens des collectivités-amies des aînés :

  • Établir un comité consultatif auquel des aînés participent activement;
  • Faire prendre par le conseil municipal une résolution dont le but est de soutenir et de promouvoir activement les mesures visant à mettre la collectivité en voie de devenir amie des aînés;
  • Établir un plan d'action robuste et concret qui correspond aux besoins exprimés par les aînés dans la collectivité;
  • Rendre public le plan d'action pour montrer qu'il y a une volonté d'agir;
  • S'engager à mesurer les activités ainsi qu'à examiner et à rendre publics les résultats du plan d'action.

Collectivités-amies des aînés au Canada : Guide de mise en œuvre à l’échelon de la collectivité et boîte à outils

Comment sont reconnues les collectivités canadiennes qui prennent part au processus de jalons pancanadiens des collectivités-amies des aînés?

Dans les provinces/territoires qui ont un programme de reconnaissance, les collectivités capables de démontrer qu'elles ont atteint les trois premiers jalons des collectivités-amies des aînés peuvent être reconnues par leur province ou territoire comme étant officiellement en voie de devenir des « collectivités-amies des aînés ».

Les provinces et les territoires peuvent obtenir une reconnaissance additionnelle de leurs collectivités auprès de l'Agence de la santé publique du Canada. Cette reconnaissance pancanadienne facilite l'accès à des ressources, à des outils et au réseau pancanadien ami des aînés. Elle permettra aussi aux collectivités canadiennes d'intégrer plus facilement le Réseau mondial des Villes-amies des aînés© de l'Organisation mondiale de la Santé.

Pour en savoir plus sur les moyens de rendre votre collectivité plus accueillante pour les aînés, veuillez communiquer avec le ministère responsable des aînés de votre province ou de votre territoire.

Vous pouvez aussi consulter le site de l'Organisation mondiale de la SantéLien externe

Quels sont les renseignements disponibles?

Veuillez consulter les documents ci-dessous pour en apprendre davantage sur les collectivités-amies des aînés.

Agence de la santé publique du Canada :

Autres :


* Que signifie « accessible »?
On qualifie d'« accessible » toute chose pouvant être approchée facilement par quiconque. Cela comprend les personnes à mobilité réduite se servant d'appareils fonctionnels tels que des déambulateurs et des fauteuils roulants, et celles ayant des troubles visuels ou auditifs. Par exemple, une intersection accessible offrirait des bordures de trottoirs inclinées ou arrondies afin de permettre le passage facile des fauteuils roulants. Celle-ci pourrait également fournir un passage pour piétons muni de signaux sonores afin de permettre à ceux ayant des troubles visuels de traverser la rue en sécurité. Pour obtenir des renseignements additionnels, veuillez consulter le site Web de l'Organisation des Nations Unies décrivant la Convention relative aux droits des personnes handicapées.