Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Partagez cette page

Comportements sexuels à risque des Canadiens - Actualités en épidémiologie VIH/SIDA - Agence de la santé publique du Canada

 

Actualités en épidémiologie VIH/SIDA

mai 1999



Comportements sexuels à risque des Canadiens

Introduction

Les relations sexuelles non protégées sont l'un des principaux modes de transmission du VIH au Canada. C'est pourquoi il importe de comprendre les comportements sexuels d'une population si l'on veut mesurer les risques de propagation du VIH et contribuer à mieux cibler et évaluer les programmes de prévention. Ce rapport fait le point sur les pratiques sexuelles de l'ensemble de la population canadienne. Le lecteur trouvera des données plus détaillées dans le document intitulé «Comportements à risque à l'égard du VIH chez les Canadiens: Examen et synthèse »1.

Partenaires multiples et utilisation de condoms dans l'ensemble de la population: une situation à améliorer

Bien que la plupart des Canadiens disent n'avoir eu qu'un seul partenaire sexuel au cours des douze derniers mois2,3, une importante minorité d'entre eux déclarent avoir eu plusieurs partenaires au cours de cette période:

  • Selon une enquête récente effectuée au Canada2 (1997), parmi les adultes âgés de 20 à 45 ans, 8,4% des hommes et 6% des femmes signalent avoir eu au moins deux partenaires sexuels au cours de l'année écoulée.
  • Une enquête antérieure (1994-1995) menée auprès d'adultes a révélé que 12% à 19% des hommes et 6% à 7% des femmes avaient eu au moins deux partenaires sexuels au cours de l'année antérieure4.

Les données indiquent qu'une proportion importante des rapports sexuels dans la population en général ne sont pas protégés:

  • Dans une enquête effectuée en 1994-19954, seulement 26% des hommes et 19% des femmes qui avaient eu des rapports sexuels avec un partenaire occasionnel au cours de l'année écoulée déclaraient avoir toujours utilisé des condoms avec des partenaires occasionnels. Les autres soit n'utilisaient jamais de condoms ou ne les employaient pas de façon systématique.
  • L'enquête de 1997 a révélé que, chez les sujets qui ont indiqué avoir eu au moins un partenaire sexuel occasionnel au cours de l'année écoulée, 27,7% des hommes et 28,1% des femmes n'avaient pas utilisé de condom la dernière fois qu'ils avaient eu des relations sexuelles avec un partenaire non régulier2.

Comportement sexuel des adolescents: une situation préoccupante

Des études montrent que de nombreux jeunes ont des relations sexuelles non protégées avec de multiples partenaires:

  • Dans une enquête effectuée en Nouvelle-Écosse en milieu scolaire, environ 61% des élèves de 12e année ont déclaré avoir eu des relations sexuelles au cours de l'année précédant l'enquête. Parmi ces élèves de 12e année qui étaient sexuellement actifs, seulement 32% utilisaient toujours des condoms, et 40% ont indiqué avoir eu au moins deux partenaires au cours de l'année précédente5. Une étude menée en 1988 à l'échelle du Canada indiquait qu'environ 50% des Canadiens âgés de 17 ans avaient déjà eu des relations sexuelles au cours de l'année écoulée6.
  • Les auteurs d'une enquête réalisée en 1992 dans l'Ouest du Canada ont observé que 55% des garçons de 17 ans avaient eu des rapports sexuels. De ce nombre, 33% avaient eu au moins quatre partenaires. Chez les filles du même âge, 52% avaient eu des rapports sexuels, et 30% d'entre elles avaient eu au moins quatre partenaires. Parmi les jeunes qui étaient sexuellement actifs, 57% des garçons de 17 ans et 45% des filles du même âge avaient utilisé un condom la dernière fois qu'ils avaient eu des rapports sexuels (pour plus d'information, prière de consulter les Actualités en épidémiologie ayant pour titre «Le VIH et le sida chez les adolescents », mai 1999)8.
  • Les données de surveillance relatives à l'incidence des autres maladies transmises sexuellement peuvent aussi donner un aperçu de l'ampleur des comportements sexuels non protégés dans une population. En 1996, les filles âgées de 15 à 19 ans affichaient les taux les plus élevés de chlamydiose et de gonorrhée au Canada9.

Groupes ayant des pratiques sexuelles à haut risque

Les hommes qui ont des relations sexuelles avec d'autres hommes (HRSH), les hommes bisexuels, les utilisateurs de drogues injectables (UDI) et les jeunes de la rue font partie des groupes connus pour adopter des comportements sexuels à haut risque:

  • Une enquête nationale menée en 1991-1992 révèle que 15% des HRSH ont eu des relations sexuelles anales passives non protégées au cours des 12 derniers mois10.
  • Selon une étude plus récente réalisée à Vancouver auprès d'HRSH (intervalle d'âge: 18 à 30 ans), 11% des sujets interrogés ont déclaré avoir eu, au cours des 12 derniers mois, des relations sexuelles anales passives non protégées avec un partenaire occasionnel, et 19%, des relations sexuelles anales actives non protégées avec un partenaire occasionnel11. (Pour de plus amples renseignements, consulter les Actualités en épidémiologie ayant pour titre «Le VIH et le sida chez les hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes », mai 1999).
  • Dans une étude effectuée en 1997 auprès d'hommes bisexuels de l'Ontario, 50,9% de l'ensemble des répondants ont déclaré avoir eu, au cours de l'année précédente, au moins un rapport sexuel non protégé avec un partenaire féminin régulier, 9,9% avec un partenaire féminin occasionnel, 12,7% avec un partenaire masculin régulier, et 7,6% avec un partenaire masculin occasionnel12.
  • Selon une étude effectuée à Vancouver, entre 60% et 80% des UDI n'avaient pas systématiquement utilisé de condom au cours des 6 derniers mois lorsqu'ils avaient eu des rapports sexuels avec des partenaires occasionnels du sexe opposé13.
  • Une étude menée auprès d'utilisateurs de drogues injectables qui participaient à des programmes d'échange de seringues à Ottawa et dans la province de Québec a révélé que 63% des hommes qui vendaient des services sexuels à d'autres hommes n'utilisaient pas systématiquement des condoms avec leurs clients; 34,6% des femmes qui vendaient des services sexuels en faisaient autant14. (Pour de plus amples renseignements, consulter les Actualités en épidémiologie ayant pour titre «Le VIH et le sida chez les utilisateurs de drogues injectables au Canada », mai 1999).
  • Il ressort de récentes études menées auprès de jeunes de la rue qu'entre 85% et 98%15,16 des répondants avaient eu des rapports sexuels. De ce nombre, plus de 60%16 avaient eu leurs premières relations sexuelles avant l'âge de 13 ans. De plus, entre 52% et 78%15,16 avaient eu six partenaires sexuels ou plus dans leur vie et bon nombre disaient ne pas toujours utiliser le condom.

Observations

Si la majorité des Canadiens indiquent n'avoir eu qu'un seul partenaire sexuel au cours des 12 derniers mois, de nombreuses personnes disent avoir eu deux partenaires ou plus. On observe en outre que les relations sexuelles non protégées sont toujours répandues, surtout chez les adolescents, et ce comportement est particulièrement préoccupant dans le cas des relations sexuelles avec des partenaires occasionnels. Les personnes ayant de tels comportements risquent de contracter l'infection à VIH ou d'autres maladies transmises sexuellement.

On dispose d'une quantité relativement importante de données sur les comportements sexuels au Canada, mais les données sur les tendances temporelles en ce qui concerne certains comportements sont rares. Il convient de recueillir sans tarder des données sur ces tendances, car elles sont essentielles pour être en mesure d'orienter les programmes de prévention et évaluer leur capacité de freiner la transmission sexuelle du VIH au Canada.

Références

  1. Houston S. Comportements à risque à l'égard du VIH chez les Canadiens : Examen et synthèse, Division de l'épidémiologie du VIH, LLCM, Santé Canada, 1998.

  2. Division de l'épidémiologie du VIH, LLCM, Santé Canada (données inédites extraites de Sondage Santé Canada, janvier 1997), et Houston S, Archibald CP, Adrien A, Blanchard J, Fisher W, Maticka-Tyndale E, Warren W, Sutherland D. Development of a standardized set of questions to assess levels of HIV-risk behaviour among the general population. 6e Conférence canadienne annuelle de recherche sur le VIH/sida, Ottawa, mai 1997; Journal canadien des maladies infectieuses 1997, 8 (suppl. A):37A, #256.

  3. Enquête nationale sur la santé de la population 1994-1995, Statistique Canada (données inédites).

  4. Strike C, Archibald C, Browne J, et Sutherland D. Patterns of condom use among Canadians with multiple sex partners. 5e Conférence canadienne annuelle de recherche sur le VIH/sida, Winnipeg, juin 1995 (résumé 348).

  5. Poulin, Christiane. Nova Scotia Student Drug Use 1996: Technical Report. Drug Dependency Services Division. Nova Scotia Department of Health and Dalhousie University, 1996.

  6. King A, Beazley R, Warren W, Hankins C, Robertson A, Radford J (1988), Étude sur les jeunes Canadiens face au SIDA, Groupe d'évaluation des programmes sociaux, Université Queen's à Kingston, Ontario.

  7. McCreary Centre Society (1993). Adolescent Health Survey: Province of British Columbia. Rédigé par Larry Peters et Aileen Murphy. Chercheurs : Roger Tonkin, David Cox et Ruth Milner. Vancouver, C.-B.

  8. Yan P, Huntley J, Sutherland D. Estimation of the historical age-specific HIV incidence in Canada. XIe Conférence internationale sur le sida, Vancouver, juillet 1996 (résumé Tu.C.573).

  9. Santé Canada, Surveillance des maladies transmises sexuellement au Canada : rapport annuel de 1996, Division de la lutte contre les MTS, LLCM, 1996.

  10. Myers T, Godin G, Calzavara L, Lambert J, Locker D et la Société canadienne du sida. (1993). L'enquête canadienne sur l'infection à VIH menée auprès des hommes gais et bisexuels : au masculin.

  11. Strathdee S, Martindale S, Hogg R, Cornelisse O, Miller M, Devlin B et coll. HIV prevalence, incidence and risk behaviours among a cohort of young gay/bisexual men. 6e Conférence canadienne annuelle de recherche sur le VIH/sida, Ottawa, mai 1997; Journal canadien des maladies infectieuses 1997; 8 (Suppl. A):24A, #204.

  12. Sexual and testing behaviour of bisexual men in Ontario. Myers T, Allman D, Strike C, Calzavara L, Major C, Bullock S, Millson P, Graydon M, LeBlanc M. Proceedings, 6th Annual HIV Epidemiology Meeting. Division de l'épidémiologie du VIH, LLCM, Santé Canada. Québec, 20-22 novembre 1997 et Myers T (communication personnelle, avril 1998).

  13. Patrick DM, Strathdee SA, Archibald CP, et al. Determinants of HIV seroconversion in injection drug users during a period of rising prevalence in Vancouver. Int J STD AIDS, 1997; 8:427-435.

  14. Parent R, Alary M, Hankins C, Noel L, Blanchette C, Claessens C et coll. HIV among IDUS: Second surveillance year of the SurvIDU network. 6e Conférence canadienne annuelle de recherche sur le VIH/sida, Ottawa, mai 1997; Journal canadien des maladies infectieuses 1997; 8 (suppl A): 27A, #220 et Parent R (communication personnelle, avril 1998).

  15. Frappier J-Y, Roy E. HIV seroprevalence and risk behaviours study among adolescents with maladaptive and social problems in Montreal. Rapport final rédigé à l'intention du PNRDS, juillet 1995.

  16. McCreary Centre Society (1994). Adolescent Health Survey: Street Youth in Vancouver. Rédigé par Larry Peters et Aileen Murphy. Chercheur principal : Roger Tonkin. Burnaby, C.-B.


Pour obtenir plus de renseignements consulter :

Division de l'épidémiologie et de la surveillance du VIH/sida
Centre de prévention et de contrôle des maladies infectieuses
Agence de la santé publique du Canada
Pré Tunney, Indice de l'adresse 0900B1
Ottawa, (Ontario) K1A 0L2
Téléphone : (613) 954-5169
Fax: (613) 946-8695



Notre mission est d'aider les Canadiens et les Canadiennes à maintenir et à améliorer leur état de santé

Santé Canada