Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada
Aidez le gouvernement du Canada à organiser son site Web! Remplissez un questionnaire anonyme de 5 minutes. Commencez maintenant.

Partagez cette page

ARCHIVÉ - Recommandations Relatives au Programme de Vaccination Contre le Virus du Papillome

Avertissement Cette page a été archivée

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du CanadaLien externe, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange à la page « Contactez-nous ».

Annexe 5

Résumé des recommandations du CCI


Immunisation systématique

Afin de diminuer la morbidité et la mortalité associée au cancer du col utérin, à ses états précurseurs et à d’autres cancers liés au VPH chez les Canadiennes, le CCI recommande la vaccination contre le VPH en milieu scolaire d’une cohorte de filles dans toutes les provinces et tous les territoires du Canada.

  1. Administrer à 80 % des filles d’âge scolaire en 4e, 5e, 6e, 7e ou 8e année les doses requises du vaccin contre le VPH dans les deux ans suivant l’introduction du programme.
  2. Administrer à 90 % des filles d’âge scolaire en 4e, 5e, 6e, 7e ou 8e année les doses requises du vaccin contre le VPH dans les cinq ans suivant l’introduction du programme.

Il faudrait s’efforcer particulièrement d’obtenir une forte couverture vaccinale pour les programmes d’immunisation systématique dans les populations à haut risque et difficiles à atteindre. On pourrait étendre les stratégies de rattrapage à ces populations.


Immunisation de rattrapage

Les provinces et les territoires qui songent à offrir et qui peuvent offrir des programmes de rattrapage pourraient inclure d’autres cohortes de filles. Il faudrait s’efforcer particulièrement d’obtenir une forte couverture vaccinale pour les programmes d’immunisation systématique dans les populations à haut risque et difficiles à atteindre. On pourrait étendre les stratégies de rattrapage à ces populations.


Calendrier d’immunisation

Selon les indications des fabricants pour le vaccin quadrivalent contre le VPH, le CCNI recommande un calendrier de 3 doses (0, 2 et 6 mois)(2).


Impact de la vaccination sur le dépistage du cancer du col de l’utérus

On croit que l’introduction de la vaccination aura un impact majeur sur les recommendations de dépistage et les deux activités devront être plannifiées simultanément. Un programme de vaccination devrait faire partie d’un programme complet de prévention du cancer du col de l’utérus.


Évaluation des programmes

Développer un plan d’évaluation détaillé qui comprendrait :

  • La couverture vaccinale;
  • L’incidence et la prévalence des maladies associées au VPH et au cancer du col de l’utérus;
  • L’efficacité et la durée de la protection par le vaccin;
  • L’impact psychosocial de la vaccination; et
  • Des approaches optimales pour le dépistage du cancer du col de l’utérus.