Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Partagez cette page

Avis de santé publique - Éclosion de salmonellose associée au contact avec des serpents et des rongeurs servant à les nourrir

11 juin 2014

Le présent avis public a été mis à jour pour inclure 2 autres cas en Ontario qui se sont ajoutés à l’enquête. En 2014, un total de 22 cas de maladie ont été déclarés dans trois provinces : Colombie-Britannique, Ontario et Québec.

Pourquoi tenir compte du présent avis

L’Agence de la santé publique du Canada collabore avec ses partenaires provinciaux en santé publique pour faire enquête sur une éclosion de salmonellose associée au contact avec des serpents et des rongeurs servant à nourrir des reptiles, comme des souris.

Le risque pour les Canadiens est faible, mais toute personne qui est en contact avec des serpents et leur nourriture est à risque si elle ne prend pas les précautions adéquates pour protéger sa santé.

L’Agence continuera de fournir des mises à jour aux Canadiens à mesure que de nouveaux renseignements seront connus. Des éclosions associées aux reptiles et aux rongeurs servant à les nourrir ont été observées au Canada, aux États-Unis et dans de multiples pays européens.

Les reptiles et les rongeurs servant à les nourrir peuvent être porteurs de salmonelles tout en conservant une apparence saine et propre, sans symptômes de maladie. Même un contact indirect avec ces animaux ou leur environnement (p. ex. enfants jouant dans une pièce où un reptile a auparavant été laissé en liberté) peut vous mettre à risque de contracter la salmonellose.

Enquête en cours

L’Agence et ses partenaires provinciaux en santé publique font enquête sur des cas d’infection à Salmonella typhimurium ayant la même empreinte génétique. En 2014,  22 cas ont été déclarés en Colombie-Britannique (1), en Ontario (18) et au Québec (3). Trois personnes atteintes ont été hospitalisées et se sont rétablies. Aucun décès n’a été signalé. L’enquête se poursuit, mais à ce jour, 13 des  16 personnes touchées interrogées ont rapporté des contacts avec des serpents et des rongeurs servant à les nourrir.

L’Agence fait régulièrement enquête sur des éclosions multiprovinciales de maladies gastro­intestinales, y compris différentes souches de salmonelles, afin de déterminer si les maladies ont la même cause. Salmonella typhimurium est une souche de salmonelles commune au Canada; 750 cas en moyenne sont signalés à l’Agence chaque année.

Qui est le plus à risque?

Les Canadiens les plus à risque d’être infectés incluent les bébés, les enfants âgés de cinq ans et moins, les femmes enceintes, les personnes âgées et les personnes dont le système immunitaire est affaibli. Les jeunes enfants ont un risque d’infection accru parce qu’ils aiment bien souvent manipuler et interagir avec les reptiles et qu’ils ne se lavent pas toujours les mains avant de mettre leurs doigts ou d’autres objets contaminés dans leur bouche ou près de leur bouche. Les jeunes enfants sont aussi à risque d’être rendus gravement malades parce que leur système immunitaire n’est pas entièrement développé.

Les nourrissons et les jeunes enfants peuvent même être infectés sans avoir de contact direct avec un reptile. Il suffit qu’un jeune enfant se trouve dans un environnement où un reptile est gardé ou laissé en liberté, ou qu’il se fasse nourrir ou toucher par une personne qui a manipulé un reptile sans s’être lavé les mains.

Ce que vous devriez faire

Le meilleur moyen de vous protéger contre la salmonellose est d’adopter de bonnes pratiques d’hygiène lorsque vous prenez soin de votre reptile et que vous vous occupez du nettoyage connexe. Les rongeurs et les reptiles sont normalement porteurs de salmonelles dans leurs intestins et peuvent excréter ces bactéries dans leur environnement. Lavez-vous toujours bien les mains avec de l’eau et du savon immédiatement avoir manipulé des rongeurs, des reptiles ou tout élément qui se trouve dans les lieux où ils vivent ou sont manipulés. Il est recommandé que les parents supervisent le lavage des mains des jeunes enfants. Toutes les surfaces touchées par un reptile ou un rongeur (vivant ou congelé) sont considérées comme contaminées et doivent donc être lavées avec du savon ou désinfectées avec du javellisant.

L’habitat et le contenu du terrarium d’un reptile doivent toujours être nettoyés soigneusement à l’extérieur du logis. Portez des gants jetables pour le nettoyage et ne jetez pas l’eau dans un évier utilisé pour la cuisine ou pour de l’eau potable.

La nourriture pour reptiles ne devrait pas être gardée dans la cuisine ni dans une pièce où des gens mangent ou boivent. Les rongeurs morts ne devraient pas être conservés dans le même réfrigérateur que les aliments destinés aux humains, et les rongeurs congelés devraient être décongelés et préparés hors de la cuisine avec des ustensiles et des contenants réservés exclusivement à cet usage. Ne faites pas décongeler de rongeurs servant à nourrir des reptiles dans des fours à micro-ondes utilisés pour des aliments destinés aux humains.

Il ne faut pas garder de reptile dans un logis où demeure une femme enceinte, une personne âgée, une personne dont le système immunitaire est affaibli, un bébé ou un enfant âgé de moins de cinq ans. Il ne faut pas garder de reptile dans une garderie, une école ou tout autre lieu où se trouvent des enfants âgés de moins de cinq ans. Si des enfants entrent en contact avec des reptiles, il faut veiller à ce qu’ils le fassent sous surveillance, pour éviter qu’ils mettent les reptiles ou des objets contaminés par des reptiles près de leur bouche. Les enfants doivent se laver les mains sous la surveillance d’un adulte immédiatement après toute interaction avec un reptile ou un amphibien.

Symptômes

Les symptômes de la salmonellose (infection à salmonelles) apparaissent habituellement dans les 6 à 72 heures suivant l’exposition à un produit contaminé. Les symptômes incluent :

  • diarrhée;
  • fièvre;
  • crampes abdominales;
  • nausées;
  • vomissements;
  • frissons;
  • maux de tête.

Ces symptômes durent habituellement de quatre à sept jours. Les personnes en santé qui contractent la salmonellose se rétablissent souvent sans traitement. Les personnes qui ont des symptômes graves ou des problèmes médicaux sous-jacents devraient communiquer avec un professionnel de la santé si elles pensent avoir contracté la salmonellose.

Ce que fait l’Agence de la santé publique du Canada

L’Agence de la santé publique du Canada communique régulièrement avec ses partenaires fédéraux et provinciaux en santé dans le cadre de cette enquête. L’Agence travaillera de concert avec ses partenaires et prendra les mesures adéquates pour protéger les Canadiens dans l’éventualité où la situation s’aggravait et que le risque pour la santé de la population canadienne augmentait.

Renseignements supplémentaires

Communication avec les médias

Agence de la santé publique du Canada
Relations avec les médias
613‑957‑2983