Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Partagez cette page

Avis de santé publique : Rougeole

Diffusion : 28 mars 2014

Pourquoi tenir compte du présent avis

Un nombre de cas de rougeole plus élevé qu’à l’habitude a été observé depuis le début de l’année au Canada.

Des cas ont été signalés dans cinq provinces canadiennes : Colombie-BritanniqueLien externe (lien en anglais seulement), Alberta, SaskatchewanLien externe (lien en anglais seulement), ManitobaLien externe et Ontario. La rougeole est relativement rare au Canada grâce à d’importants taux d’immunisation à l’échelle du pays. Des cas de rougeole continueront cependant d’être observés au Canada en raison de cas importés par des voyageurs de pays où cette maladie est endémique ou de pays frappés par de vastes éclosions, comme les Philippines et les Pays-Bas. La rougeole est une maladie très contagieuse qui peut être très grave. Elle cause communément diarrhée et pneumonie, mais peut dans de rares cas entraîner une encéphalite et même la mort. Elle se propage facilement par des contacts étroits avec une personne infectée.

La rougeole touche tous les groupes d’âge et peut être évitée par la vaccination. Le Canada dispose d’un processus d’examen scientifique rigoureux pour veiller à ce que les vaccins soient sûrs et efficaces à prévenir la maladie qu’ils ciblent. De plus amples renseignements sur la rougeole sont affichés sur le site Web.

Risque pour les Canadiens

Si vous avez reçu deux doses du vaccin contenant le virus de la rougeole, ou si vous avez déjà été infecté par le virus de la rougeole, votre risque de contracter la maladie est très faible.

Si vous n’avez pas reçu le vaccin et que vous n’avez jamais contracté la maladie, vous êtes à risque d’infection si vous entrez en contact avec une personne porteuse du virus.

Une personne peut aussi être vulnérable si son système immunitaire est affaibli par des problèmes médicaux sous-jacents. Les enfants âgés de moins d’un an sont aussi susceptibles d’être gravement malades. La vaccination d’autres personnes contribue aussi à protéger ces populations vulnérables.

Comment éviter de contracter la rougeole

Le meilleur moyen de se protéger contre la rougeole est de recevoir deux doses du vaccin contenant le virus de la rougeole.

L’Agence de la santé publique du Canada rappelle aux Canadiens, et en particulier aux voyageurs, de s’assurer que leur immunisation contre la rougeole est à jour. La première dose du vaccin contenant le virus de la rougeole est habituellement administrée autour de l’âge de 12 mois. Le vaccin contre la rougeole peut être administré aux enfants dès l’âge de 6 mois s’ils voyagent dans un pays où la rougeole est très répandue ou s’ils habitent dans une collectivité où il y a de multiples cas de rougeole. Si un enfant âgé de moins de 12 mois reçoit une dose du vaccin contre la rougeole, cet enfant devrait recevoir une autre dose du vaccin après son premier anniversaire. L’administration préventive d’immunoglobuline dans les six jours est recommandée pour les enfants âgés de 6 à 12 mois directement exposés à un cas de rougeole.

Si vous avez voyagé récemment et que vous avez des symptômes similaires à ceux de la rougeole à votre retour au Canada, consultez un professionnel de la santé. Décrivez vos symptômes par téléphone avant votre rendez-vous afin que le personnel puisse prendre des dispositions pour vous voir sans exposer d’autres personnes à la rougeole.

La rougeole est une maladie
hautement infectieuse caractérisée
par une éruption cutanée prenant
la forme de plaques rouges qui
commence au visage.

Voici certains des symptômes de la rougeole :

  • fièvre;
  • écoulement nasal;
  • somnolence;
  • irritabilité;
  • rougeurs oculaires, photosensibilité (sensibilité à la lumière);
  • petits points blancs à l’intérieur de la bouche et de la gorge;
  • apparition, de 3 à 7 jours après le début des symptômes, d’une éruption cutanée prenant la forme de plaques rouges qui commence au visage avant de s’étendre vers le bas.

Il n’existe pas de traitement précis contre la rougeole. Les symptômes sont habituellement traités par la prise de liquides et de médicaments pour réduire la fièvre. La plupart des gens guérissent complètement.

Information à l’intention des voyageurs

Bien qu’à l’heure actuelle l’Agence de la santé publique du Canada n’impose aucune restriction de voyage relative à la rougeole, des conseils de santé aux voyageurs ont été affichés pour fournir des recommandations aux voyageurs canadiens, y compris de l’information sur les pays touchés par la rougeole.

La rougeole sévit partout dans le monde et demeure une maladie grave et répandue dans les pays en développement. La rougeole est l’une des principales causes de décès d’enfants évitables par la vaccination dans le monde.

Ce que fait l’Agence de la santé publique du Canada

L’Agence de la santé publique du Canada effectue une surveillance de routine des cas de rougeole au Canada et collabore actuellement avec les autorités provinciales et territoriales pour surveiller les cas de rougeole au Canada. L’Agence recommande que tous les Canadiens veillent à ce que leurs vaccins soient à jour. De plus, les voyageurs devraient avoir conscience des risques et de réduire la probabilité d’être malade en voyage en gardant tous leurs vaccins à jour.

Information additionnelle

Renseignements généraux sur la rougeole

Conseils de santé aux voyageurs

Personne-ressource pour les médias

Agence de la santé publique du Canada
Relations avec les médias
613-957-2983