Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Partagez cette page

Conférence mondiale sur les déterminants sociaux de la santé

Le gouvernement du Canada a pris part à la Conférence mondiale sur les déterminants sociaux de la santéLlien externe tenue au Brésil du 19 au 21 octobre 2011.

Le gouvernement du Brésil est l'hôte de la Conférence, organisée par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et axée sur :

  • l'élaboration de stratégies et de mesures pour la réduction des inégalités en santé à l'échelle internationale;
  • l'échange d'expérience, de défis et de connaissances techniques;
  • es discussions sur la façon de faire progresser les recommandations de la Commission des déterminants sociaux de la santé (2008)Llien externe.

L'administrateur en chef de la santé publique du Canada, le Dr David Butler-Jones, était à la tête de la délégation canadienne.

La Conférence était une occasion importante de travailler avec des partenaires canadiens et internationaux en vue de cerner des mesures qui peuvent être prises pour réduire les inégalités en santé en abordant les déterminants sociaux de la santé, c'est-à-dire les conditions environnementales, sociales et économiques sous-jacentes qui influent sur la santé et le bien‑être.

La Déclaration politique de Rio sur les déterminants sociaux de la santéLlien externe(Déclaration politique de rio), produite par les États membres, a été présentée à la Conférence mondiale sur les déterminants sociaux de la santé le 21 octobre 2011. La Déclaration énonce les grandes lignes de l'engagement mondial en matière de réduction des inégalités en santé et sera présentée pour approbation à l'Assemblée mondiale de la Santé en 2012.

Lors de l’Assemblée mondiale de la Santé de mai 2015, l’Organisation mondiale de la Santé a présenté un rapport sur les mesures prises depuis 2012 par les régions et les États membres relativement à la Déclaration de Rio. En vue de la présentation de l’Organisation mondiale de la Santé, l’Agence de la santé publique du Canada a élaboré un rapport sur les mesures prises par le Canada liées aux cinq thèmes de la Déclaration de Rio : Déclaration politique de Rio sur les déterminants sociaux de la santé : Aperçu des mesures canadiennes 2015Lien externe. Le rapport est une compilation des résumés des récentes initiatives ou des nouveaux outils favorisant l’équité en santé à l’échelle de tous les ordres de gouvernement et de diverses organisations non gouvernementales, en accord avec la Déclaration de Rio.

Aider les Canadiens à être en bonne santé

Les inégalités sociales et sanitaires – des différences au chapitre du statut économique, de la scolarité, des conditions de vie et du milieu physique – peuvent empêcher certains Canadiens de jouir d'une aussi bonne santé que les autres.

Pour contribuer au travail sur les déterminants sociaux de la santé et les inégalités en santé, le gouvernement du Canada :

  • investit en recherche pour contribuer à améliorer l'équité en santé, y compris un récent investissement de 21 millions de dollars pour 11 nouveaux programmes de recherche Lien externe par l'entremise des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et de l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC);
  • contribue à la coordination de mesures à l'échelle du pays pour le renforcement du système de santé publique et échange des connaissances et de l'expérience avec des collègues du monde entier;
  • finance, au moyen de la Stratégie d'innovation, des projets à l'appui de l'élaboration, de l'adaptation, de la mise en œuvre et de l'évaluation d'interventions prometteuses pour améliorer et renforcer les mesures de santé des populations au Canada;
  • crée des programmes, comme le Programme canadien de nutrition prénatale, le Programme d'action communautaire pour les enfants, le Programme d'aide préscolaire aux Autochtones et le Consortium conjoint pour les écoles en santé, à l'appui du développement en santé des enfants et des jeunes; des programmes visant particulièrement les enfants de certaines communautés autochtones et les enfants issus de familles à faible revenu, ou de familles immigrantes et les enfants de mères seules;
  • travaille avec des collègues de l'ensemble des ministères fédéraux, des ordres de gouvernement, des collectivités et de l'industrie afin de mieux comprendre les effets des approches stratégiques, des structures et des systèmes sociaux et économiques sur la santé et comment il est possible, en collaboration, de mieux aborder les gains sociaux et sanitaires;
  • donne suite à la Déclaration sur la prévention et la promotion, une entente des ministres de la Santé du Canada pour travailler ensemble et avec d'autres en vue de donner la priorité à la promotion de la santé et à la prévention des maladies, des incapacités et des blessures. Par cette Déclaration, les ministres reconnaissent qu'il est nécessaire de prendre des mesures, tant au sein des administrations publiques qu'à l'extérieur de celles-ci, pour instaurer les conditions qui déterminent la santé globale. De plus, de nombreuses conditions préalables à une bonne santé ne sont pas du ressort du secteur de la santé.

Le gouvernement du Canada est résolu à poursuivre sur la lancée de la Conférence tenue au Brésil relativement aux déterminants sociaux de la santé. Nous continuerons de travailler avec des partenaires pour créer, mettre à l'essai et consigner des approches efficaces par rapport aux facteurs qui influent sur la santé afin d'aider les Canadiens à vivre longtemps et en santé, d'améliorer la viabilité du système de soins de santé et de contribuer au renforcement de l'économie.