Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Partagez cette page

ARCHIVÉ - La santé, c'est l'affaire de tous

Avertissement Cette page a été archivée

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du CanadaLien externe, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange à la page « Contactez-nous ».

Collaboration et partenariats : Action intersectorielle

Participation du public

L'un des éléments clés d'une approche axée sur la santé de la population est la reconnaissance que l'amélioration de la santé est une responsabilité partagée. Le concept de « collaboration intersectorielle » intervient donc en tant qu'action solidaire entre les groupes oeuvrant dans le secteur de la santé et d'autres secteurs en vue d'atteindre des objectifs communs en matière de santé. Aussi, une telle approche exige que la santé soit l'affaire de tous, y compris de groupes qui, en temps normal, ne seraient pas associés à la santé, mais dont les activités peuvent exercer une incidence sur celle-ci ou sur des facteurs dont on ne doute pas des effets sur la santé. La collaboration intersectorielle prévue dans une approche axée sur la santé de la population passe par la gestion horizontale des questions relatives à la santé, soit l'identification des objectifs communs que doivent se fixer différents intervenants sectoriels. Il importe ensuite d'assurer la coordination des activités de planification, d'élaboration et de mise en ouvre de politiques, de programmes et de services connexes.

Collaboration et partenariats

Un autre élément clé d'une telle approche est l'invitation lancée à tous les Canadiens et Canadiennes à participer à l'élaboration des stratégies visant à améliorer leur santé. Les citoyens se voient ainsi offrir de véritables occasions de contribuer à l'établissement des priorités en matière de santé, à la mise en ouvre de stratégies et à l'examen des résultats atteints. Grâce à la participation du public, la prise de décisions et le partage d'information au pays bénéficient d'une meilleure confiance des Canadiens et Canadiennes, du fait que, en tant que principaux concernés par les questions relatives à la santé, ils participent à l'élaboration de solutions tôt dans le processus de planification. Participation du public

Que peut-on faire?

À l'échelon fédéral, notre mission est d'instaurer un climat propice à la santé en coordonnant et dirigeant tous les efforts en ce sens, en encourageant la collaboration entre les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux, en fournissant aux partenaires du secteur public et à d'autres intervenants l'information et les outils dont ils ont besoin, en favorisant la concertation internationale afin de partager l'information et en établissant une infrastructure pour donner un cadre institutionnel à l'approche axée sur la santé de la population.

Aux échelons provinciaux et territoriaux, le défi consiste à favoriser la collaboration entre les ministères et les ordres de gouvernement en vue d'élaborer des politiques publiques favorables à la santé, à définir les objectifs à atteindre en matière de santé et un cadre de responsabilisation intégrant l'approche axée sur la santé de la population, à harmoniser les investissements faits dans l'ensemble du système de santé et à fournir régulièrement aux citoyens des renseignements sur l'état de santé de la population.

Dans le secteur privé, on peut également faire sa part en veillant à créer un milieu de travail sûr et sain où sont offertes des occasions d'apprentissage continu, en assumant ses responsabilités pour protéger l'environnement et en contribuant au bien-être global de la collectivité.

À l'échelon local, chaque collectivité peut centrer ses efforts sur la création de partenariats visant à influer sur les déterminants de la santé, à la planification et à la prestation de services de qualité supérieure, au partage de l'information et des ressources aptes à maximiser les effets favorables à la santé et à la participation des citoyens dans la fixation des priorités et la mise en ouvre des programmes.

En tant qu'individus, chacun peut faire sa part en prenant soin de sa santé et en veillant son bien-être, en recherchant activement les renseignements essentiels à la prise de décisions éclairées en matière de santé, en s'efforçant de créer des collectivités valorisant l'entraide et en participant à des activités communautaires favorisant la santé.