Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada
Aidez le gouvernement du Canada à organiser son site Web! Remplissez un questionnaire anonyme de 5 minutes. Commencez maintenant.

Partagez cette page

ARCHIVÉ - Blessures associés aux ... PIÈCES D'ARTIFICES

Avertissement Cette page a été archivée

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du CanadaLien externe, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange à la page « Contactez-nous ».

Base de données du SCHIRPT, à partir de mai 1998, tous âges


RÉSUMÉ (175 dossiers)

Les blessures associées aux pièces d'artifice ont été pour la plupart relevées auprès de jeunes de 10 à 14 ans (42,3 %). Parmi toutes les victimes, 77,1 % étaient de sexe masculin. Plus d'un tiers des blessures (38,9 %) se sont produites entre 20 h et 23 h, la plupart dans les jours précédant ou suivant la fête de l'Halloween (20,0 %), le jour de Victoria (15,4 %) et la Fête du Canada (8,6 %). C'est dans les provinces de l'Ouest que l'on a relevé la plupart des blessures survenues à l'Halloween et c'est dans le Canada central qu'ont été relevées les blessures survenues le jour de Victoria. Bon nombre de blessures sont survenues au domicile de la victime (34,3 %). Dans beaucoup de cas, le sujet tenait la pièce d'artifice dans ses mains lorsque celle-ci a explosé (28,0 %). En général, les blessures les plus fréquentes étaient des brûlures (61,5 %), infligées surtout à la tête (39,7 %). Les blessures aux yeux représentaient une proportion de 20,6 %, soit environ dix fois supérieure à la moyenne de toutes les blessures répertoriées dans la base de données du SCHIRPT. Les blessures ne demandant qu'une consultation ou un traitement mineur représentaient 30,9 % des cas; une proportion de 56,6 % des patients nécessitaient un suivi médical après leur visite à l'urgence et 12,6 % devaient être hospitalisés. Le pourcentage de blessures associées aux pièces d'artifice ayant nécessité l'hospitalisation du sujet était environ deux fois supérieur à la moyenne de toutes les blessures répertoriées dans la base de données du SCHIRPT.


CRITÈRES DE RECHERCHE

En mai 1998, une recherche exhaustive a été réalisée dans la base de données du SCHIRPT (777 901 dossiers). Aucune limite d'âge n'a été fixée. Les dossiers retenus affichaient un code de facteur relié aux pièces d'artifice ou aux pétards (code 795) ou ii) contenaient les chaînes de texte «FEU D'ARTIFICE», «PETARD», «FIREWORK», «FIRECRACKER», «SKY ROCKET», «BOMBSHELL», «MORTAR», «FLARE», «SPARKLER», «ROMAN CANDLE» ou «CATHERINE WHEEL». Les dossiers sélectionnés étaient triés, puis exclus lorsque la blessure ne s'attribuait pas directement aux pièces d'artifice. En tout, 175 dossiers ont été retenus.


FRÉQUENCE DES BLESSURES

Parmi tous les dossiers répertoriés dans la base de données du SCHIRPT, 0,02 % comprenaient des blessures associées aux pièces d'artifice. La base de données révèle que la proportion des blessures associées aux pièces d'artifice est demeurée stable au cours des ans.


RÉPARTITION DES BLESSÉS SELON L'ÂGE ET LE SEXE

 

NOMBRE

BLESSURES

%

% DE SEXE*
MASCULIN

NOMBRE/
100 000 **

< 1 an

2

1,1

100,0

7

1 an

5

2,9

80,0

8

2-4 ans

15

8,6

60,0

11

5-9 ans

42

24,0

69,1

26

10-14 ans

74

42,3

83,8

38

15-19 ans

28

16,0

75,0

36

20+ ans

9

5,1

88,9

8

Total

175

100,0

77,1

23

* Parmi tous les sujets enregistrés dans la base du données du SCHIRPT, 59,6 % étaient de sexe masculin.
** Le nombre de blessures associées aux pièces d'artifice par tranche de 100 000 recensées selon le groupe d'âge indiqué. En raison du fait que le SCHIRPT recueille des données provenant des dix hôpitaux pédiatriques et seulement de six hôpitaux généraux, un nombre plus élevé de jeunes enfants figure dans la base de données. L'utilisation d'un nombre par tranche de 100 000 à l'intérieur d'un même groupe d'âge (au lieu d'un pourcentage global par groupe d'âge) permet de corriger en fonction des différentes méthodes de répartition des groupes d'âge.


HEURE DE L'INCIDENT

 

NOMBRE

BLESSURES
%

8 h 00 à 12 h 00

18

10,3

12 h 00 à 16 h 00

31

17,7

16 h 00 à 20 h 00

23

13,1

20 h 00 à 24 h 00*

71

40,6

Heure inconnue

32

18,3

Total

175

100,0

* Plus d'un tiers des blessures (40,6 %) sont survenues entre 20 h et minuit : 22 (12,6 %) se sont produites entre 20 h et 21 h, 27 (15,4 %) entre 21 h et 22 h, 19 (10,9 %) entre 22 h et 23 h et 3 (1,7 %) après 23 h.


JOUR OÙ LA BLESSURE EST SURVENUE

 

NOMBRE

BLESSURES
%

Dimanche

34

19,4

Lundi

34

19,4

Mardi

16

9,1

Mercredi

24

13,7

Jeudi

15

8,6

Vendredi

12

6,9

Samedi

40

22,9

Total

175

100,0


PÉRIODE DE L'ANNÉE OÙ A EU LIEU L'INCIDENT

Les blessures sont survenues, pour la plupart, dans les jours précédant ou suivant la fête de l'Halloween, le jour de Victoria et la Fête du Canada. C'est dans les provinces de l'Ouest que l'on a relevé la plupart des blessures survenues à l'Halloween et c'est dans le Canada central qu'ont été relevées les blessures survenues le jour de Victoria. Les personnes qui se sont blessées le jour de la Fête du Canada provenaient des quatre coins du pays.

 

NOMBRE

BLESSURES
%

La fête de l'Halloween (le 24 oct au 2 nov)

35

20,0

Le jour de Victoria (le 16 mai au 23 mai)

27

15,4

La Fête du Canada (le 29 juin au 3 juillet)

15

8,6

Aucune caractéristique particulière n'a été relevée

98

56,0

Total

175

100,0


DESCRIPTION DE L'INCIDENT

Nota : La liste ci-dessous énumère les cas et les facteurs qui sont fréquemment associés aux blessures impliquant les pièces d'artifice. Chaque patient est rangé dans une seule catégorie et les pourcentages sont basés sur 175 blessés. L'attribution de la catégorie est déterminée par la quantité de détails fournis dans la description de la blessure.

 

  NOMBRE

  BLESSURES
%

La pièce d'artifice a explosé lorsque le sujet le tenait dans ses mains

49

28,0

Le sujet s'est brûlé en jouant avec une pièce d'artifice ou en s'y tenant tout près (pas d'explosion)

40

22,9

Le sujet assistait à un spectacle de feux d'artifice lorsqu'il a été blessé

34

19,4

La pièce d'artifice a explosé près du sujet

30

17,1

Une pièce d'artifice a été lancée au sujet (conséquences non précisées)

16

9,1

Le sujet a été blessé lorsqu'une pièce d'artifice, contenue dans une bouteille de verre, a explosé

2

1,1

Autre

4

2,3

Total

175

100,0


LIEU DE L'INCIDENT

 

NOMBRE

BLESSURES
%

À domicile

60

34,3

garage, cour
salle de séjour, salle de repos
cuisine
hall d'entrée
sous-sol
non spécifié davantage

43
5
2
1
1
8

 

Autre domicile

7

4,0

garage, cour
cuisine
salle de séjour, salle de repos
non spécifié davantage

4
1
1
1

Parc public

25

14,3

Route, trottoir, aire de stationnement

18

10,3

École

9

5,1

terrain de jeux
non spécifié davantage

7
2

Zones commerciales

6

3,4

Aires de loisirs

4

2,3

Installations sportives

2

1,1

Autre lieu

8

4,6

Inconnu

36

20,6

Total

175

100,0


OBJET AYANT PROVOQUÉ LA BLESSURE

 

NOMBRE

BLESSURES
%

Pétard *

75

42,9

Pièce d'artifice, non précisée davantage

73

41,7

Bougie d'anniversaire scintillante

20

11,4

Chandelle romaine

3

1,7

Pistolet lance-fusées

2

1,1

Cartouche à balle traçante et sifflante

1

0,6

Canon

1

0,6

Total

175

100,0

* Pièce d'artifice est le terme général employé pour décrire toute forme d'explosif, tandis que les pétards sont de petites pièces d'artifice ne servant qu'à faire du bruit. Il nous est difficile de savoir si les sujets victimes de blessures associées à ces objets font vraiment la distinction entre ces deux termes ou s'ils les utilisent indifféremment.


NATURE ET SIÈGE DE LA BLESSURE

Jusqu'à trois blessures peuvent être indiquées par dossier. Au total, 45 patients (25,7 %) ont subi plus d'une blessure; 35 patients (20,0 %) ont subi deux blessures et 10 patients (5,7 %) ont subi trois blessures.

 

NOMBRE

BLESSURES
%

Brûlure, érosion

139

60,4

main, doigt
tête, cou
avant-bras, poignet
jambe supérieure, genou
tronc
bras supérieur
pied
jambe inférieure, cheville

76
34
7
7
5
5
3
2

Traumatisme oculaire

43

18,7

Éraflure, contusion, inflammation

14

6,1

tête
main, doigt
poignet
jambe inférieure

8
4
1
1

Corps étranger

12

5,2

oeil
voie gastro-intestinale
non spécifié

10
1
1

Coupure, lacération

11

4,8

main, doigt
tête, cou
jambe inférieure, cheville
bassin

4
3
3
1

Amputation partielle ou complète

3

1,3

main, doigt

3

Fracture

2

0,9

main, doigt

2

Blessure à un nerf

1

0,4

main

1

Aucune blessure relevée, inconnu

5

2,2

Total

230

100,0


TRAITEMENT AU SERVICE DES URGENCES

 

NOMBRE

BLESSURES
%

Le patient est parti sans voir le médecin

0

0,0

Le patient n'a reçu que des conseils ou un traitement ne nécessitant pas de suivi

54

30,9

Traitement avec suivi

99

56,6

Hospitalisation

22

12,6 *

Blessure fatale

0 **

0,0

Total

175

100,0


* Parmi toutes les blessures signalées au SCHIRPT, 6,2 % se sont soldées par une hospitalisation.
** Les décès dénombrés par le SCHIRPT ne comprennent que les cas des patients qui étaient déjà décédés à leur arrivée au service d'urgences ou qui y sont décédés. Ils ne comprennent pas les cas de décès avant le transport à l'hôpital ni les décès après l'admission à l'hôpital. Parmi toutes les blessures signalées au SCHIRPT, seulement 0,03 % ont été fatales.


PROFIL DES PATIENTS HOSPITALISÉS

Des 22 patients hospitalisés, 20 étaient des sujets masculins et 2 des sujets féminins; 17 patients étaient âgés entre 10 et 14 ans, 3 entre 15 et 19 ans, 1 entre 5 et 9 ans et 1 de 20 ans et plus.

Onze personnes au total ont subi des blessures lorsque la pièce d'artifice qu'elles tenaient dans les mains a explosé, 4 personnes se sont blessées lorsqu'une pièce d'artifice a explosé près d'elles, 2 se sont brûlées en jouant avec une pièce d'artifice, 2 autres se sont blessées lorsqu'une pièce d'artifice a été lancée vers elles, 1 personne a été blessée en assistant à un spectacle de feux d'artifice, 1 personne s'est blessée en jouant avec des pétards et de l'essence lorsque l'essence s'est enflammée et 1 autre personne a subi des blessures en jouant avec un pistolet d'enfant à capsules lorsqu'un pétard lui a atteint le cou.

Douze personnes ont subi des brûlures (2 ont été blessées à la tête, 1 à l'avant-bras, 7 à la main ou au doigt, 1 à la jambe inférieure et 1 au pied). Quatre personnes ont été blessées à l'oeil. Trois sujets ont subi une amputation partielle ou complète d'une main ou d'un doigt. Deux personnes ont été traitées pour des coupures ou des lacérations (une au cou et l'autre au bassin) et 1 autre pour une blessure à un nerf.


CONDITIONS DE REPRODUCTION ET DE DIFFUSION DES DONNÉES

Le présent rapport et les données qu'il renferme peuvent être reproduits et diffusés librement pourvu que la source soit mentionnée. À cette fin, nous recommandons d'utiliser l'énoncé suivant :

Les données sur les traumatismes proviennent de la base de données du Système canadien hospitalier d'information et de recherche en prévention des traumatismes (SCHIRPT) de Santé Canada.

Lorsque les données tirées du présent rapport sont citées dans un autre document ou publication, il conviendrait de signaler, au besoin, que l'information provient de 16 hôpitaux (10 hôpitaux pédiatriques et 6 hôpitaux généraux) au Canada.

Pour en savoir davantage sur le SCHIRPT, veuillez communiquer avec la Division des blessures chez les enfants, au Agence de la santé publique du Canada, par téléphone au (613) 941-9918 ou par télécopieur au (613) 941-9927.