Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Partagez cette page

Communiqué à l'intention des professionnels de la santé – La grippe A(H1N1)pdm09 reste la souche grippale prédominante cette saison

Résumé de la surveillance

L'activité grippale au Canada continuait de s’accroitre depuis la fin novembre 2013, ce qui concorde avec la période courante d'épidémie annuelle de grippe saisonnière. La grippe A(H1N1)pdm09, dont l'apparition remonte à 2009, responsable de la pandémie de grippe de 2009, continuait de circuler comme une souche de virus grippal saisonnière et est ressortie comme le virus prédominant cette saison, autant dans les détections en laboratoire que dans les hospitalisations d'enfants et d'adultes.
 
Parmi des hospitalisations pédiatriques associées à la grippe confirmée en laboratoire signalées en décembre 2013, la plupart (99 %) des hospitalisations ont été attribuables à la grippe A. Parmi des cas qui ont été sous-typés (n=254), 96 % ont été associés au virus de la grippe A(H1N1)pdm09. Selon l'âge, les hospitalisations associées à la grippe ont été plus élevées chez les adultes âgés de 20 à 64 ans (environ 53 %), suivis des enfants âgés de moins de 5 ans (22 %). Parmi les admissions à l'unité des soins intensifs associées à la grippe et les décès signalés en décembre 2013, la plupart des cas ont été attribuables à la grippe A(H1N1)pdm09 chez les personnes de 45 à 64 ans. Veuillez consulter le site Web Surveillance de l'influenza pour obtenir des renseignements à jour sur l'activité grippale au Canada.

Les États-Unis connaissent une saison grippale similaire à celle du Canada avec une circulation de la grippe A(H1N1)pdm09 qui entraîne de graves maladies respiratoires chez les jeunes et les adultes d'âge moyen, dont beaucoup ont été infectés par la grippe A(H1N1)pdm09.

Parmi les virus grippaux dont les antigènes ont été caractérisés à ce jour par le Laboratoire national de microbiologie (LNM), tous les virus de la grippe A et la plupart des virus de la grippe B ont été semblables aux souches recommandées par l'OMS concernant le vaccin antigrippal de la saison 2013-2014, ce qui indique que le vaccin protège contre les virus grippaux en circulation.

Recommandations

Prévention

Il n'est pas trop tard pour les professionnels de la santé et le grand public de recevoir le vaccin s'ils n'ont pas déjà été vaccinés cette saison. La vaccination est le moyen le plus efficace de prévenir la grippe. Les professionnels de la santé doivent profiter de toutes les occasions qui se présentent pour administrer le vaccin antigrippal aux personnes à risque qui n'ont pas été vaccinées pendant la saison en cours, même après l'observation d'une activité grippale dans la collectivité.

Afin de réduire la morbidité et la mortalité associées à la grippe, le Comité consultatif national de l'immunisation recommande que les programmes de vaccination ciblent les personnes qui présentent un risque élevé de complications associées à la grippe, celles qui pourraient transmettre la grippe aux personnes à risque élevé de complications et celles qui fournissent des services communautaires essentiels. Comme la grippe saisonnière frappe les personnes qui ne sont pas nécessairement considérées comme à risque élevé de complications (personnes en santé âgées de 5 à 64 ans), entraînant aussi une morbidité et des coûts sociétaux importants, le CCNI encourage donc également la vaccination contre la grippe à tous les Canadiens âgés de 6 mois et plus.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter la Déclaration sur la vaccination antigrippale pour la saison 2013-2014.

Traitement

Bien que la vaccination demeure le traitement de première ligne contre la grippe, les antiviraux peuvent être utilisés pour réduire la morbidité et la mortalité associées à la grippe. Il est important que les antiviraux soient administrés le plus tôt possible après l'apparition des symptômes. Nous encourageons les cliniciens à examiner les directives liées à l'utilisation d'antiviraux pour le traitement et la prophylaxie de la grippe disponibles auprès de l'Association pour la microbiologie médicale et l'infectiologie CanadaLien externe(disponible en anglais seulement).