Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada
Aidez le gouvernement du Canada à organiser son site Web! Remplissez un questionnaire anonyme de 5 minutes. Commencez maintenant.

Partagez cette page

La rougeole : ce qu’il faut savoir

La rougeole

Qu’est-ce que la rougeole

Maladie contagieuse causée par un virus, la rougeole est une maladie grave pouvant provoquer des dommages permanents au cerveau ou même la mort. Elle peut aussi provoquer une pneumonie, des convulsions et la surdité.

Quels en sont les symptômes?

Les premiers symptômes sont habituellement une fièvre, un écoulement nasal et une toux. De nombreux enfants ont aussi les yeux rouges et remplis d’eau. Après quelques jours, une éruption de petits points rouges se produit, d’abord au visage, puis sur les bras, la poitrine et les jambes. Il est possible qu’une lumière vive affecte les yeux de votre enfant. La rougeole dure habituellement d’une à deux semaines.

Comment mon enfant peut-il attraper la rougeole?

La rougeole se transmet très facilement et très rapidement quand une personne éternue ou tousse. Elle est très contagieuse. En fait, la plupart des enfants exposés à la rougeole seront probablement malades s’ils n’ont pas été immunisés contre cette maladie.

Pourquoi la rougeole est-elle une maladie grave?

Pour chaque tranche de 1 000 enfants qui contractent la rougeole, un enfant sera victime d’une inflammation du cerveau, appelée encéphalite, pouvant provoquer des crises, un retard mental, la perte de l’ouïe ou la mort. La rougeole est aussi particulièrement dangereuse pour les femmes enceintes. Cette maladie a été liée aux fausses couches, aux accouchements d’un mort-né et aux accouchements prématurés.

Pourquoi devrais-je faire vacciner mon enfant contre la rougeole?

La rougeole est aujourd’hui extrêmement rare au Canada. Cependant, elle demeure l’une des principales causes de décès évitables par la vaccination chez les enfants dans le monde entier. Le vaccin contre la rougeole est le moyen de défense le plus efficace contre cette maladie.

Si nous cessons de vacciner la population, la rougeole pourrait faire un retour au Canada. L’expérience d’autres pays révèle que les maladies comme la rougeole font un retour rapide quand le nombre de personnes  vaccinées diminue. Même s’il y a peu de cas au Canada, des éclosions de rougeole se produisent encore dans de nombreuses parties du monde, y compris l’Europe. Cela signifie qu’une personne d’un autre pays pourrait être infectée à l’étranger, apporter la rougeole au Canada et infecter les enfants qui ne sont pas immunisés.

Le vaccin contre la rougeole

Quel type de vaccin administre-t-on pour prévenir la rougeole?

Le vaccin contre la rougeole est administré par injection. Il est très sécuritaire. Comme tous les vaccins dont l’utilisation est autorisée au Canada, le vaccin contre la rougeole a fait l’objet de plusieurs tests rigoureux avant que son utilisation soit autorisée.  Le vaccin contre la rougeole est administré grâce à des vaccins combinés, appelés RRO ou RROV. Le vaccin RRO protège votre enfant de la rougeole, des oreillons et de la rubéole, alors que le vaccin RROV le protège de la rougeole, des oreillons, de la rubéole et de la varicelle.

Le vaccin RRO cause-t-il l’autisme?

Le vaccin contre la rougeole, la rubéole et les oreillons (RRO) ne cause pas l’autisme. Les chercheurs et les scientifiques du domaine de la médecine dans le monde ont étudié l’information recueillie pendant de nombreuses années pour savoir s’il existe un lien entre le vaccin RRO et l’autisme, un trouble permanent du développement. Ils n’ont découvert aucune preuve de l’existence d’un lien.

Existe-t-il des effets secondaires?

Les effets secondaires du vaccin contre la rougeole sont habituellement très faibles.  Votre enfant pourrait avoir une légère fièvre, être irritable ou somnolent et avoir moins d’appétit qu’à l’habitude. Le bras ou la cuisse de votre enfant pourrait être un peu rouge et il pourrait y avoir un peu de douleur au point d’injection. Ces effets secondaires sont très communs; ils se produisent de 12 à 24 heures après la vaccination et disparaissent au bout de quelques jours. Dans l’ensemble, ces effets secondaires sont beaucoup plus légers que les effets, ou les complications, associés à la rougeole.

Il est possible que, en de rares occasions, la personne soit atteinte de fièvre ou qu’elle ressente de l’inconfort, le tout accompagné ou non d’une éruption cutanée, d’une durée pouvant atteindre 3 jours et se produisant de 7 à 12 jours après la vaccination. Un enfant sur 3 000 touchés par la fièvre peut être atteint de convulsions. Le composant de la rubéole du vaccin combiné RRO peut à l’occasion provoquer une inflammation et des douleurs articulaires pouvant durer jusqu’à trois mois.

À quel moment devrais-je faire vacciner mon enfant contre la rougeole?

Il est recommandé, dans les lignes directrices canadiennes, de donner aux enfants deux doses de vaccin combiné ayant un composant antirougeoleux (RRO ou RROV). La première dose est habituellement donnée quand les enfants ont un an et la deuxième dose, quand ils ont 18 mois ou avant leur entrée à l’école (entre 4 et 6 ans).

Les calendriers peuvent varier d’une province à l’autre. Établissez le calendrier personnel de vaccination de votre enfant pour savoir quand votre enfant devrait être vacciné contre 13 maladies évitables par la vaccination, y compris la rougeole.

Avis aux parents : assurez-vous de tenir votre carnet de vaccination à jour!

La plupart des adultes nés au Canada avant 1970 sont réputés avoir acquis une immunité naturelle contre la rougeole, compte tenu de leur exposition au virus pendant l’enfance. Toutefois, les personnes nées au Canada après 1970 pourraient ne pas avoir la même immunité, car elles sont trop jeunes pour avoir été exposée au virus pendant l’enfance, mais trop âgées pour avoir été incluses dans les programmes de vaccination systématique  à deux doses. Par conséquent, il est recommandé dans les lignes directrices canadiennes, aux personnes nées après 1970 de se faire vacciner si elles sont à risque de contracter une infection, notamment les élèves des établissements d’enseignement secondaire, les recrues militaires, les voyageurs qui se rendent dans une région où la rougeole est endémique et les travailleurs de la santé.

Est-ce que le fait d’administrer plusieurs vaccins à la fois à mon enfant risque de surcharger son système immunitaire?

Non. L’innocuité et l’efficacité des vaccins combinés, qui protègent contre plus d’une maladie par l’administration d’un seul vaccin, ont été démontrées. Les vaccins combinés permettent de protéger les enfants plus tôt et contre davantage de maladies. En plus de ces avantages, ils réduisent l’inconfort des enfants en diminuant le nombre d’injections nécessaires et permettent aux parents d’économiser temps et argent en évitant les consultations supplémentaires.

Y a-t-il des cas où le vaccin contre la rougeole ne devrait pas être administré?

Un enfant qui a eu une réaction allergique grave à une dose précédente du vaccin contre la rougeole ne devrait pas recevoir le vaccin.

Les signes d’une réaction allergique grave comprennent des problèmes respiratoires (respiration sifflante), une peau enflée et des plaques rouges apparaissent à certains endroits sur le corps (urticaire) ou autour de la bouche. Si vous voyez l’un de ces symptômes ou que l’état de santé de votre enfant vous inquiète, il est toujours mieux d’en parler avec un médecin ou de communiquer avec la clinique de santé publique (CLSC au Québec).

Renseignements connexes