Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Partagez cette page

Vaccination

L’hépatite B : ce qu’il faut savoir

L’hépatite B

Qu’est-ce que l’hépatite B? 

L’hépatite B est une maladie contagieuse qui s’attaque au foie et peut parfois provoquer le cancer du foie ou d’autres troubles hépatiques graves chez votre enfant.

L’hépatite B peut être : 

  • Aiguë - une infection virale à court terme que votre enfant pourrait contracter après avoir été exposé au virus de l’hépatite B. L’hépatite B aiguë peut être dangereuse pour votre enfant, car elle peut causer une maladie grave ou évoluer vers une infection chronique.
  • Chronique – l’hépatite B chronique est une maladie hépatique à vie.

L’hépatite B peut être transmise à l’enfant par la mère lors de l’accouchement. Plus l’enfant est jeune lorsque l’infection survient, plus il est susceptible d’être infecté pour la vie.

Quels en sont les symptômes?

Hépatite B aiguë

Contrairement aux adultes, les enfants de moins de cinq ans atteints d’hépatite B aiguë ne présentent généralement aucun symptôme. Les enfants plus âgés peuvent éprouver les symptômes suivants :

  • Fièvre
  • Fatigue
  • Perte d’appétit
  • Peau et yeux jaunâtres (jaunisse)

Hépatite B chronique

La plupart des personnes atteintes d’hépatite B chronique ne présenteront aucun symptôme, mais elles peuvent tout de même transmettre la maladie aux autres.

Malheureusement, de 15 à 25 % des personnes atteintes d’hépatite B chronique peuvent contracter des maladies hépatiques graves, y compris :

  • Cicatrisation du foie (cirrhose)
  • Cancer du foie

Comment mon enfant peut-il attraper l’hépatite B?

L’hépatite B se transmet d’une personne à une autre par des liquides organiques, y compris le sang et le lait maternel. Les enfants peuvent attraper l’hépatite B lors d’un contact avec les liquides organiques d’une personne infectée par le virus de l’hépatite B.

Les adolescents et les adultes peuvent attraper l’hépatite B s’ils ont des comportements à risque tels que : 

  • les relations sexuelles non protégées;
  • l’utilisation de matériel de tatouage ou de perçage corporel infecté;
  • le partage d’aiguilles ou de seringues usagées;
  • le partage d’articles personnels possiblement contaminés par du sang, comme les rasoirs ou les brosses à dents.

Lorsque vous faites vacciner vos enfants contre l’hépatite B, vous les protéger pour la vie.

Pourquoi l’hépatite B est-elle une maladie grave?

L’hépatite B est une grave maladie du foie. L’hépatite B chronique est la principale cause de cancer du foie. Elle peut entraîner une insuffisance hépatique ou même la mort.

Pourquoi devrais-je faire vacciner mon enfant contre l’hépatite B?

Bien que la vaccination généralisée ait permis de réduire considérablement l’incidence de l’hépatite B, le virus est encore présent au Canada. Si nous cessons de faire vacciner les enfants contre l’hépatite B, le nombre de cas pourrait augmenter. Puisqu’une personne peut être porteuse du virus de l’hépatite B sans le savoir, le virus pourrait être transmis à des enfants qui ne sont pas vaccinés.

Le vaccin contre l’hépatite B

Quel type de vaccin administre-t-on pour prévenir l’hépatite B?

Le vaccin contre l’hépatite B est administré par injection et est très sécuritaire. Comme tous les vaccins dont l’utilisation est autorisée au Canada, le vaccin contre l’hépatite B a fait l’objet de plusieurs tests rigoureux avant que son utilisation soit autorisée.

Existe-t-il des effets secondaires?

Les effets secondaires du vaccin contre l’hépatite B sont habituellement très faibles.  Votre enfant pourrait avoir une légère fièvre, être irritable ou somnolent et avoir moins d’appétit qu’à l’habitude. Le bras ou la cuisse de votre enfant pourrait être un peu rouge et il pourrait y avoir un peu de douleur au point d’injection.  Ces effets secondaires sont très courants; ils apparaissent de 12 à 24 heures après la vaccination et disparaissent au bout de quelques jours.

À quel moment devrais-je faire vacciner mon enfant contre l’hépatite B?

Il est important que les enfants reçoivent le vaccin contre l’hépatite B afin d’être protégés contre ce virus. Les nouveau-nés dont la mère est atteinte de l’hépatite B devraient recevoir leur première dose du vaccin contre l’hépatite B avant de quitter l’hôpital.

Selon les lignes directrices canadiennes, il est recommandé que les enfants reçoivent le vaccin à la naissance, à un mois et à six mois. Les calendriers de vaccination peuvent varier d’une province à l’autre. Établissez le calendrier personnel de vaccination de votre enfant.

Qui ne devrait pas se faire vacciner contre l’hépatite B?

Un enfant qui a déjà eu une réaction allergique grave à une dose précédente du vaccin ne devrait pas le recevoir à nouveau. Les signes d’une réaction allergique grave comprennent des difficultés respiratoires (respiration sifflante), une peau enflée et des plaques rouges apparaissent à certains endroits sur le corps (urticaire) ou autour de la bouche. Si vous voyez l’un de ces symptômes ou que l’état de santé de votre enfant vous inquiète, il est toujours mieux d’en parler avec un médecin ou de communiquer avec la clinique de santé publique (CLSC au Québec).

Que devrais-je savoir sur la grossesse et l’hépatite B?

L’hépatite B peut être transmise au bébé par la mère à l’accouchement. La bonne nouvelle est que les femmes enceintes doivent subir des analyses sanguines systématiques pour le dépistage de l’hépatite B. Si une femme enceinte est atteinte de l’hépatite B, son bébé recevra des soins particuliers à la naissance afin de prévenir la maladie.

Renseignements connexes