Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Partagez cette page

Le guide pratique d'une grossesse en santé

L'activité physique durant la grossesse

À une certaine époque, on conseillait aux femmes enceintes d'éviter l'activité physique. Heureusement, les choses ont changé et les experts en médecine considèrent maintenant l'activité physique comme une partie intégrante d'une grossesse en santé.

Petits pieds Faits importants

Il est fortement conseillé de faire régulièrement de l'activité physique durant la grossesse. Elle :

  • améliore l'humeur et l'image de soi
  • vous aide à prendre le poids qu'il faut
  • vous aide à vous détendre et à réduire le stress
  • favorise le sommeil
  • améliore votre tonus musculaire, votre force et votre endurance
  • vous aide à acquérir une plus grande résistance en vue de l'accouchement
  • vous permet de récupérer plus rapidement de l'accouchement
  • vous donne de l'énergie

Commencez doucement et augmentez progressivement

Si vous êtes inactive, commencez par des activités douces comme la marche ou la natation. Même cinq minutes par jour peuvent vous aider. Augmentez graduellement votre temps d'activité de façon à atteindre 30 minutes par séance. Avant de commencer un nouveau programme d'activité physique, parlez-en à votre médecin.

N'en faites pas trop!

Durant vos activités physiques, vous devriez pouvoir converser normalement. Si vous vous sentez plus fatiguée que d'habitude, reposez-vous et sautez une journée.

Rafraîchissez-vous et hydratez-vous

Pour éviter les coups de chaleur et la déshydratation, buvez beaucoup d'eau avant, pendant et après une activité physique. Évitez aussi les activités extérieures durant les journées très chaudes ou très humides.

Si vous êtes déjà active, cherchez au fil de votre grossesse à modifier votre routine de façon à remplacer les activités à fort impact, comme la course, l'aérobie avec sauts, la randonnée pédestre et le tennis, par des activités plus douces, comme la marche et la natation.

Petits pieds Questions courantes sur l'activité physique durant la grossesse

Et maintenant ?

Intégrez l'activité physique à votre routine quotidienne. Choisissez une activité qui vous convient, qui vous fait du bien et qui a reçu l'approbation de votre médecin.

Je n'ai jamais vraiment été active. Devrais-je commencer pendant ma grossesse?

L'activité physique peut vous aider à vous sentir mieux et être bénéfique, à vous et à votre enfant à naître. La décision d'être active durant votre grossesse pourrait marquer le début d'un mode de vie plus sain pour vous et votre famille. N'oubliez pas d'en parler à votre médecin avant de commencer et allez-y progressivement.

Je fais déjà de l'activité physique. Est-ce que je peux continuer pendant que je suis enceinte?

Mère enceinte faisant de la natation

Si vous faisiez régulièrement de l'activité physique avant votre grossesse, continuez en modifiant votre routine au besoin. Votre médecin pourra vous conseiller quant aux changements â apporter. Surtout, écoutez votre corps au fil des mois et ne faites que ce qui vous fait du bien.

Puis-je soulever des poids et haltères?

Les poids et haltères sont généralement sans danger, à condition de vous limiter à des charges de légères à moyennes. Les charges lourdes exerceront une tension trop forte sur les muscles et les ligaments. Il est également important de bien maîtriser votre respiration. Après le quatrième mois de grossesse, les spécialistes conseillent de modifier les exercices qui se pratiquent sur le dos pour les faire sur le côté ou en position debout ou assise.

Comment savoir si j'en fais trop?

Si vous vous sentez très fatiguée et avez envie d'arrêter, c'est le temps de cesser l'activité. Si la fatigue persiste, prenez une pause d'au moins une journée. Si vous éprouvez l'un des symptômes suivants, appelez votre médecin :

  • contractions persistantes
  • saignements vaginaux
  • intensification des douleurs au dos, au pubis ou à l'abdomen
  • enflure soudaine des chevilles, des mains ou du visage
  • étourdissements ou essoufflement
  • fatigue excessive
  • difficulté à marcher
  • changements dans les mouvements habituels du foetus
  • enflure, douleur et rougeur à un mollet

Pour plus d'information

Information sur l'activité physiqueLien externe

Renseignements sur l'activité physique et les modes de vie sainsLien externe

Société canadienne de physiologie de l'exerciceLien externe