Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Partagez cette page

Le guide pratique d'une grossesse en santé

La consommation d'alcool durant la grossesse

Petits pieds Faits importants

Il n'y a pas de quantité d'alcool acceptable ni de bon moment de consommer lorsque vous êtes enceinte ou songez à le devenir

Si vous buvez de l’alcool durant votre grossesse, vous risquez de donner naissance à un bébé atteint de l’ensemble des troubles causés par l’alcoolisation foetale (ETCAF). L'ETCAF peut inclure des problèmes d'apprentissage ou de comportement, des difficultés à faire des mathématiques, à comprendre, à apprendre par expérience, à prendre conscience des conséquences de ses actes et à mémoriser. Votre enfant pourrait avoir des difficultés sur le plan social et dans ses relations avec les autres.

Personne ne sait quelle quantité d'alcool nuit au développement du bébé. L'alcool que vous consommez se rend rapidement au bébé par le sang. Les conséquences de l'alcool sur le développement du bébé varient selon l'étape de la grossesse, la quantité consommée, les habitudes de consommation et l'état de santé de la femme enceinte. La consommation excessive occasionnelle (d'une grande quantité d'alcool en un court laps de temps) est particu-lièrement néfaste pour le développement du bébé.

Et maintenant ?

Que vous envisagiez de devenir enceinte ou que vous le soyez déjà, cessez de consommer de l'alcool. La meilleure façon (et la plus sûre!) d'avoir un bébé en santé, c'est de ne pas boire du tout.

Si vous avez besoin d'aide pour cesser de boire, demandez conseil à votre médecin, à une infirmière en santé publique, à une sage-femme ou à tout autre professionnel de la santé. Faites appel à tous vos proches qui peuvent vous soutenir dans votre décision.

Petits pieds Questions courantes sur la consommation d'alcool durant la grossesse

Quels types d'alcool devrais-je éviter?

Tous ! La bière, le vin, les cocktails, les coolers, les spiritueux (comme le whisky, le gin ou la vodka), les liqueurs et même le cidre contiennent tous de l'alcool néfaste au développement de votre bébé. Lorsque vous êtes enceinte, il n'y a pas de « bon » alcool.

Y a-t-il des périodes durant la grossesse où il est acceptable de boire de l'alcool?

Personne n'a pu démontrer qu'il y avait des périodes durant la grossesse où l'on pouvait boire de l'alcool sans risque.

Quelle quantité d'alcool provoque l'ETCAF?

Personne ne peut dire avec certitude la quantité d'alcool qui cause l'ETCAF. Cela signifie qu'il n'y a pas de quantité d'alcool sans risque durant votre grossesse.

Peut-on guérir de l'ETCAF?

L’ETCAF ne se guérit pas. Les personnes atteintes le sont toute la vie. Toutefois, elles peuvent très bien réussir en recevant de l’aide et des services, comme une éducation spécialisée, des programmes d’adaptation, du tutorat, un environnement structuré et des soins à vie. Elles peuvent aussi trouver un emploi rémunéré ou aller à l’école si elles bénéficient d’une aide spéciale.

Le père biologique peut-il être responsable de l'ETCAF?

Non. L'ETCAF ne peut être causé que par la consommation d'alcool de la mère biologique durant sa grossesse. Toutefois, on sait que les femmes dont le conjoint boit sont plus susceptibles de boire aussi durant leur grossesse. Les futurs pères ont un rôle important à jouer pour soutenir leur femme dans son choix de ne pas boire.

Pour plus d'information


Information sur l'ETCAFLien externe