Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Partagez cette page

Hépatite

Pour s'informer davantage sur les virus de l'hépatite et apprendre comment faire pour se protéger et protéger les autres contre une infection.

Qu'est-ce que l'hépatite?

L'hépatite est une inflammation du foie. Elle peut être causée par des virus et peut avoir de graves effets sur la santé. Plusieurs formes différentes de virus existent, notamment les types A, B, C, D, E et G.

Comment l'hépatite virale se transmet-elle?

Les types d’hépatite virale les plus fréquents au Canada sont l’hépatite A, l’hépatite B et l’hépatite C. Ils sont tous contagieux.
 
Les humains sont le seul réservoir du virus de l’hépatite A (VHA); ils sont donc la seule source d’infection. Le virus se transmet par contact avec les selles d’une personne infectée soit directement (transmission interhumaine, y compris les relations sexuelles) soit indirectement par la consommation d’aliments ou d’eau contaminés par le virus. On signale également des cas de transmission par une exposition à du sang ou à des produits sanguins infectés. Il n’existe aucun médicament pour traiter le virus de l’hépatite A, mais la plupart des personnes infectées se rétablissent d’elles-mêmes. Il existe toutefois un vaccin efficace pour prévenir l’infection.

Personnes qui présentent un risque accru de contracter le virus de l’hépatite A :

  • Personnes ayant voyagé dans des régions du monde où le taux d’infection au virus de l’hépatite A est intermédiaire ou élevé.
  • Contact étroit avec un enfant adopté à l’étranger provenant d’un pays où l’hépatite A est endémique.
  • Personnes qui ont des contacts familiaux ou étroits avec un cas d’hépatite A aiguë.
  • Résidents de certains établissements, par exemple les centres correctionnels et les centres pour personnes atteintes de troubles du développement.

Le virus de l'hépatite B (VHB) et le virus de l'hépatite C (VHC) se transmettent par contact avec du sang contaminé et le VHB peut aussi être transmis sexuellement. Le VHB et le VHC peuvent causer de graves dommages au foie ou le cancer du foie et les personnes atteintes peuvent nécessiter une transplantation du foie. Au Canada, environ 600 000 personnes vivent avec le VHB ou le VHC.

Comment puis-je savoir si je suis infecté?

Les symptômes de la maladie ne se manifestent pas chez toutes les personnes qui contractent l’hépatite virale. Les symptômes de l’infection sont similaires, sans égard au type de virus contracté. Si une personne présente les symptômes de la maladie, ceux-ci se manifestent généralement plusieurs semaines après l’infection : après 2 à 6 semaines (VHA), après 6 à 22 semaines (VHB) et après 2 à 25 semaines (VHC). Une personne infectée par le virus de l’hépatite peut présenter les symptômes suivants : fièvre, fatigue, perte d’appétit, nausées, vomissements, douleurs abdominales, douleurs articulaires et jaunisse (coloration jaunâtre de la peau et du blanc des yeux).

Si vous pensez avoir été exposé au virus de l’hépatite, consultez votre professionnel de la santé afin de passer un test sanguin.

Hépatites A, B, C, D, E et G – Quelle est la différence?

Virus Modes de transmission Symptômes Mesures de protection
Hépatite A

- Transmission fréquente par consommation d’eau ou d’aliments contaminés (par des matières fécales)
- Transmission par voie oro-fécale (c.‑à‑d. lorsque des selles contaminées se retrouvent dans la bouche d'une personne à cause d'un mauvais lavage des mains ou que des selles contenant l'hépatite A contaminent de l'eau qui est ensuite consommée)

- Fièvre
- Jaunisse (coloration jaunâtre de la peau ou du blanc des yeux)
- Douleurs articulaires
- Nausées
- Vomissements
- Perte d’appétit
- Douleurs abdominales
- Urine foncée
- Fatigue
- La plupart des personnes infectées par l’hépatite A se rétablissent naturellement

- Vaccination, en particulier si un voyage est prévu dans une région où le taux d’infection est élevé
- Bonne hygiène personnelle (se laver les mains après avoir été aux toilettes, après avoir changé une couche et avant de préparer ou de consommer des aliments)
- Relations sexuelles protégées

Hépatite B

- Exposition à du sang ou à des organes contaminés
- Relations sexuelles
- Transmission de la mère à l’enfant
- Partage d’articles personnels avec une personne infectée (brosse à dents, rasoir, coupe‑ongles, aiguille, matériel pour renifler de la drogue)

- Jaunisse
- Perte d’appétit
- Douleurs abdominales
- Urine foncée
- Fatigue
- Absence de symptômes possible (au moins 30 % des cas graves ne présentent aucun symptôme)

- Vaccin contre l’hépatite B
- Relations sexuelles protégées
- Éviter de partager des articles qui peuvent être contaminés par du sang (brosse à dents, rasoir, coupe‑ongles, aiguille, matériel pour renifler de la drogue)

Hépatite C

- Exposition à du sang ou à des produits sanguins contaminés
- Transmission de la mère à l'enfant
- Relations sexuelles (dans de rares cas)
- Partage d'articles personnels avec une personne infectée (brosse à dents, rasoirs, coupe‑ongles, aiguilles, matériel pour renifler de la drogue)

- La majorité des cas ne présentent aucun symptôme
- Possibilité de jaunisse
- Malaises
- Perte d'appétit
- Douleurs abdominales
- Urines foncées
- Fatigue

- Éviter de partager des articles qui peuvent être contaminés avec du sang (brosses à dents, rasoirs, coupe-ongles, aiguilles, matériel pour renifler de la drogue)

 

Hépatite D

- N’apparaît que chez les personnes déjà infectées par l’hépatite B
- Exposition à du sang contaminé et, dans de rares cas, transmission par les relations sexuelles
- Partage d’articles personnels contaminés

- Jaunisse
- Perte d’appétit
- Douleurs abdominales
- Urine foncée
- Fatigue
- Absence de symptômes possible

- Vaccin contre l’hépatite B
- Relations sexuelles protégées
- Éviter de partager des articles qui peuvent être contaminés par du sang (brosse à dents, rasoir, coupe‑ongles, aiguille, matériel pour renifler de la drogue)

Hépatite E

- Répandue dans les  pays en développement
- Transmission par voie oro-fécale (c.‑à‑d. lorsque des selles contaminées se retrouve dans la bouche d'une personne à cause d'un mauvais lavage des mains ou que des selles contenant l'hépatite A contaminent de l'eau qui est ensuite consommée)
- Transmission la plupart du temps par une exposition à de l'eau contaminée ou à des aliments préparés avec de l'eau contaminée
- L'hépatite E peut être transmise de la mère à l'enfant, mais elle est plus fréquente chez les adultes

- Jaunisse
- Malaises
- Perte d'appétit
- Douleurs abdominales
- Urines foncées
- Fatigue
- 90 % des enfants infectés par l'hépatite E ne présentent aucun symptôme

- Se laver les mains adéquatement avant et après la préparation et la consommation d'aliments
- Redoubler de vigilance dans les pays en développement

Hépatite G

- Les sujets atteints sont souvent coinfectés par d'autres virus, comme l'hépatite C, l'hépatite B et le virus de l'immunodéficience humaine (VIH)
- Exposition à du sang ou à des produits sanguins infectés
- Transmission possible par le partage d'articles personnels contaminés par le virus
- Transmission possible de la mère à l'enfant à la naissance
- Transmission possible pendant les relations sexuelles

Absence de symptômes

- Relations sexuelles protégées
- Éviter de partager des articles qui peuvent être contaminés par du sang (brosse à dents, rasoir, coupe‑ongles, aiguille, matériel pour renifler de la drogue)

 

Comment puis-je me protéger?

Selon le type d’hépatite virale, vous pouvez réduire les risques d’infection comme suit :

  • Lavez vos mains adéquatement avant et après la préparation et la consommation d'aliments.
  • Adoptez des pratiques sexuelles sûres.
  • Ne pas partager d'articles personnels qui pourraient entrer en contact avec du sang (p. ex. aiguille, rasoir, brosse à dents, coupe‑ongles).

Il existe des vaccins pour prévenir le VHA et le VHB. Cependant, il n’existe actuellement aucun vaccin homologué qui permet d’immuniser contre le VHC ou les autres types d’hépatite virale. Éviter tout comportement à risque est donc essentiel pour ne pas être infecté ou risquer de transmettre l’infection à d’autres personnes.

Que faire si je crois avoir été exposé à l’hépatite virale?

Si vous avez pris part à une activité qui aurait pu augmenter le risque d'infection, récemment ou dans le passé, vous devriez consulter votre médecin dès que possible. Il est possible de diagnostiquer les hépatites virales au moyen d'un test sanguin.

Si vous avez contracté le virus de l’hépatite, votre professionnel de la santé peut vous donner de l’information sur le traitement qui vous conviendra. Un diagnostic et un traitement précoces peuvent également aider à réduire les dommages au foie et à prévenir la transmission involontaire du virus. Consultez votre professionnel de la santé pour discuter des options de traitement.