Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Partagez cette page

Avis de santé publique - Cas d'infection à E. coli O157:H7 associés à du fromage fabriqué par Gort's Gouda Cheese Farm

Mis à jour le 15 novembre 2013

Le présent avis a été révisé pour inclure un autre cas d’infection à E.coli O157:H7 détecté en Colombie Britannique et indiquer que l’enquête est close.

Plus renseignements

Pourquoi tenir compte du présent avis

Depuis notre dernière mise à jour, un autre cas a été recensé en Colombie Britannique dans le cadre de cette enquête. Il ne s’agit pas d’un cas récent, la personne étant devenue malade vers la fin de septembre. Au total, 28 cas faisant partie de cette éclosion ont été signalés. L’enquête menée conjointement par les autorités provinciales et fédérales de la santé et les partenaires en réglementation des aliments a confirmé que certains produits de fromage non pasteurisés fabriqués par Gort’s Gouda Cheese Farm, à Salmon Arm, en Colombie-Britannique, étaient à l’origine de l’éclosion.

Cette éclosion semble terminée, aucun nouveau cas n’ayant été détecté depuis la fin de septembre. L’enquête sur l’éclosion est maintenant close.

Pour obtenir la liste des produits touchés, veuillez consulter le site WebLien externe de l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA). Ne mangez pas de produits rappelés. Vérifiez que vous n’avez pas de produits rappelés dans votre réfrigérateur. Si vous en découvrez chez vous, rapportez-les à l’endroit où vous les avez achetés ou jetez-les.

Dans le cadre de ses activités de surveillance habituelles, l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC), en collaboration avec ses partenaires provinciaux et territoriaux, continuera de surveiller l’apparition de nouveaux cas d’infection à E. coli pouvant faire partie de cette éclosion et de faire enquête.

Sommaire de l’éclosion

Au total, 28 cas faisant partie de cette éclosion ont été signalés : treize (13) en Colombie-Britannique, dix (10) en Alberta, deux (2) en Saskatchewan, deux (2) au Manitoba et un (1) au Québec. De plus amples renseignements au sujet de l’enquête épidémiologique sont également offerts.

Vous trouverez des renseignements supplémentaires sur les produits rappelés et sur le déroulement de l’enquête sur le site Web de l'ACIALien externe.

Ce que vous devez faire

La plupart des souches d'E. coli sont inoffensives, mais certaines souches comme l'E. coli O157:H7 peuvent rendre les gens malades, causant de vives crampes d'estomac, de la diarrhée et des vomissements. L'insuffisance rénale figure parmi les complications graves d'une infection à E. coli O157:H7.

Si vous croyez avoir contracté une infection à E. coli, consultez un professionnel de la santé.

Symptômes d'une infection à E. coli O157:H7

Comme c'est le cas pour d'autres maladies d'origine alimentaire, les symptômes d'une infection à E. coli sont surtout gastro-intestinaux. Les symptômes peuvent varier d'une personne à l'autre, mais incluent souvent les suivants :

  • vives crampes d'estomac;
  • diarrhée (souvent aqueuse, évoluant parfois en diarrhée sanguinolente);
  • vomissements;
  • fièvre (généralement faible – habituellement moins de 38,5 °C [101 °F]).

Les symptômes durent habituellement de cinq à dix (5-10) jours.

Globalement, de 5 à 10 % environ de toutes les personnes rendues malades par la bactérie E. coli O157:H7 présenteront un syndrome hémolytique et urémique (SHU), une insuffisance rénale aiguë qui peut être fatale. Au sein de ce groupe, les enfants âgés de moins de cinq ans et les personnes âgées sont les plus à risque de développer le SHU. Les symptômes du SHU varient. Certaines personnes ont des convulsions ou un accident vasculaire cérébral (AVC), et certaines doivent recevoir des transfusions sanguines ou des traitements de dialyse. D'autres devront vivre avec des séquelles comme une atteinte rénale permanente.

Qui est le plus à risque?

Des gens de tous âges peuvent contracter l'infection, mais les jeunes enfants et les personnes âgées sont plus à risque d'avoir des symptômes graves. Les femmes enceintes et les personnes dont le système immunitaire est affaibli sont également à haut risque de développer des complications graves.

Comment se protéger

Une bonne hygiène et des habitudes de préparation et de manipulation des aliments qui assurent leur salubrité sont essentielles pour prévenir la propagation de toutes les maladies d'origine alimentaire, y compris l'infection à E. coli.

Le lavage des mains est l'une des meilleures façons de prévenir la propagation des maladies d'origine alimentaire.

Conseils généraux sur la salubrité des aliments

Tout le monde devrait toujours suivre ces précautions concernant la salubrité des aliments :

  • lavez-vous les mains avant de cuisiner et après;
  • gardez les couteaux, les comptoirs et les planches à découper propres;
  • conservez la viande crue à l’écart des autres aliments;
  • réfrigérez ou congelez rapidement les restes.

Renseignements supplémentaires