Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Partagez cette page

Clostridium perfringens

Clostridium perfringens est une bactérie qui se trouve couramment dans les intestins des humains et des animaux, ainsi qu’au sein de l’environnement dans le sol, les eaux usées ou la poussière.

Une personne peut être infectée par Clostridium perfringens en consommant des aliments contaminés. Une fois dans les intestins, les bactéries produisent des toxines, lesquelles sont responsables de la maladie chez l’humain.

Causes

Quelle est la cause d’une intoxication alimentaire à Clostridium perfringens? Comment l’infection se propage-t-elle?

Il est possible d’être infecté par Clostridium perfringens en consommant des aliments contaminés. La contamination des aliments par ces bactéries provient de l’environnement, car les bactéries de trouvent dans le sol, les eaux usées et la poussière. Les aliments contaminés doivent habituellement contenir des bactéries en grand nombre pour entraîner la maladie.

Les bactéries prolifèrent à des températures allant de 20 °C à 60 °C (de 68 °F à 140 °F). Cette plage de température est propice à la prolifération de grandes quantités de bactéries, qui peuvent rendre malade. Cela signifie que les aliments qui sont cuits lentement ou qui ne sont pas bien conservés, refroidis ou réchauffés sont donc plus susceptibles de rendre malade.

La bactérie produit des toxines lorsqu’elle se trouve dans l’intestin, et ce sont les toxines qui rendent les gens malades.

Les éclosions sont fréquentes en milieu institutionnel, notamment dans les hôpitaux, les cafétérias, les prisons, les entreprises de services de traiteur, les écoles et les établissements de soins de longue durée. Dans ces milieux, de grandes quantités de nourriture peuvent être préparées d’avance puis gardées au chaud (entre 20 °C et 60 °C) jusqu’au moment du repas, ce qui permet aux bactéries de se multiplier.

Clostridium perfringens ne se transmet pas d’une personne à l’autre.

Symptômes

Quels sont les symptômes de l’infection à Clostridium perfringens?

Comme c’est le cas pour d’autres maladies d’origine alimentaire, les symptômes d’une infection à Clostridium perfringens sont surtout gastro-intestinaux. Les symptômes incluent notamment :

  • crampes, douleurs et ballonnements abdominaux;
  • flatulences accrues;
  • diarrhée (abondante et aqueuse);
  • nausées;
  • perte d’appétit et de poids;
  • douleurs musculaires;
  • fatigue.

L’infection à Clostridium perfringens n’entraîne généralement pas de vomissements ni de fièvre.

Quelle est la durée des symptômes?

Les symptômes d’une infection à Clostridium perfringens apparaissent généralement de dix à douze heures après l’exposition à la bactérie et durent généralement 24 heures, mais peuvent perdurer jusqu’à une ou deux semaines. Il peut toutefois s’écouler aussi peu que six heures ou jusqu’à 24 heures avant l’apparition des symptômes.

Pendant combien de temps les personnes infectées sont-elles contagieuses?

L’infection à Clostridium perfringens ne se transmet pas d’une personne à l’autre.

Risques

Certains aliments augmentent-ils le risque d’infection à Clostridium perfringens?

Consommer des aliments qui sont cuits lentement ou qui ne sont pas bien conservés, refroidis ou réchauffés augmente le risque d’infection.

Les aliments riches en protéines ou en amidon représentent un risque accru. Parmi les aliments associés à l’infection à Clostridium perfringens, mentionnons notamment :

  • les potages;
  • les ragoûts;
  • la viande crue, la volaille crue et le bœuf cru;
  • les produits de viande;
  • les sauces;
  • les aliments séchés ou précuits;
  • les haricots cuits;
  • les pâtés à la viande.

Les températures normales de cuisson ne permettent pas d’éliminer les spores de Clostridium perfringens. C’est pourquoi il est si important que les aliments soient bien conservés, refroidis et réchauffés.

Certaines personnes sont-elles plus à risque de contracter une infection à Clostridium perfringens?

Personne n’est à l’abri d’une infection à Clostridium perfringens. Les personnes âgées, les jeunes enfants et les personnes dont le système immunitaire est affaibli sont toutefois plus à risque d’être rendus malades.

Une infection à Clostridium perfringens est-elle dangereuse? L’est-elle davantage pour certaines personnes?

Bien que la plupart des personnes infectées par Clostridium perfringens se rétablissent complètement en l’espace de 24 heures, des complications comme la déshydratation peuvent survenir dans de rares cas. Les personnes âgées et les jeunes enfants sont plus à risque de développer des complications.

Traitement

Comment une infection à Clostridium perfringens est-elle diagnostiquée? Comment est-elle traitée?

L’infection à Clostridium perfringens est diagnostiquée par l’analyse en laboratoire des selles des personnes possiblement infectées.

La plupart des personnes qui contractent une infection à Clostridium perfringens se rétablissent sans recevoir de traitement.

Les personnes malades devraient boire beaucoup de liquides afin de prévenir la déshydratation, une conséquence parfois grave pour la santé des maladies d’origine alimentaire. Les boissons les plus utiles pour protéger contre la déshydratation sont les liquides de réhydratation orale. Ces produits, faciles à trouver en pharmacie, sont vendus sous forme de liquides prémélangés. D’autres boissons ne contenant pas de caféine ni d’alcool peuvent également être utiles contre une déshydratation légère, mais elles pourraient ne pas remplacer les nutriments et les minéraux perdus en cours de maladie.

Les jeunes enfants, les personnes âgées et les personnes vivant déjà avec d’autres maladies sont les plus à risque de déshydratation. Chez les adultes et les enfants, les symptômes de la déshydratation comprennent une diminution des urines, une sécheresse de la bouche ou de la gorge et des étourdissements au lever. Un enfant déshydraté peut pleurer en versant peu ou pas de larmes, dormir plus longtemps ou être plus grincheux qu’à l’habitude. Une déshydratation grave peut être très préoccupante, et la personne malade peut devoir être réhydratée à l’hôpital. Si vous croyez être déshydraté ou qu’une personne dont vous avez soin est déshydratée, communiquez avec un professionnel de la santé.

Prévention

Comment est-il possible de prévenir les infections à Clostridium perfringens?

Une bonne hygiène et des habitudes de préparation et de manipulation des aliments qui assurent leur salubrité sont essentielles pour prévenir la propagation de toutes les maladies d’origine alimentaire, y compris l’infection à Clostridium perfringens.

Un aliment contaminé peut avoir une odeur et un aspect normaux.

Les conseils suivants vous aideront à réduire vos risques de contracter une infection à Clostridium perfringens ou une autre maladie d’origine alimentaire.

  • Cuisez bien tous les aliments jusqu’à ce qu’ils atteignent la bonne température de cuisson et utilisez un thermomètre numérique pour aliments.
  • Conservez les aliments au frais, à une température égale ou inférieure à 4 °C (40 °F), ou au chaud, à une température égale ou supérieure à 60 °C (140 °F).
  • Réfrigérez ou congelez les aliments périssables dans les deux heures suivant leur cuisson.
  • Divisez les restes en petites quantités et placez-les au réfrigérateur sans les couvrir pour accélérer le refroidissement.
  • Congelez ou consommez les restes dans les quatre jours suivant leur cuisson. Réchauffez toujours les restes jusqu’à ce qu’ils soient fumants avant de les manger.
  • Maintenez le réfrigérateur propre et à une température inférieure à 4 °C (40 °F), et installez-y un thermomètre pour vérifier.
  • Évitez de surcharger le réfrigérateur pour ne pas nuire à la circulation de l’air froid.

Surveillance

L’Agence de la santé publique du Canada recense-t-elle les cas d’infection à Clostridium perfringens à l’échelle du pays?

Les cas d’infection à Clostridium perfringens ne sont pas recensés au Canada, car les symptômes de la maladie sont généralement bénins et durent moins d’une journée. Puisque les personnes qui contractent la maladie ne demandent généralement pas d’aide médicale, il est peu probable que ces cas soient signalés ou recensés par les systèmes de surveillance.

Les éclosions d’infections à Clostridium perfringens sont-elles courantes au Canada?

Oui, les éclosions de Clostridium perfringens sont courantes au Canada. Elles surviennent le plus souvent à l’échelle locale et sont survenues à l’occasion d’activités communautaires et en milieu institutionnel, comme dans des hôpitaux, des cafétérias, des entreprises de services de traiteur et des établissements de soins de longue durée.

Le terme « cas » renvoie à une maladie chez une seule personne, tandis que le terme « éclosion » renvoie à deux personnes ou plus qui sont liées par une exposition commune au cours d’une période de temps déterminée.

Protégez-vous contre les maladies associées aux aliments en adoptant des pratiques sûres de manipulation des aliments. Pour plus d'informations sur la salubrité des aliments, visitez www.salubritedesaliments.gc.caLien externe.