Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Partagez cette page

Aperçu

FoodNet Canada (anciennement connu sous le nom de C-EnterNet) : Réduire le fardeau des maladies gastro-intestinales au Canada

La surveillance — c'est-à-dire le processus systématique de collecte, d'analyse, d'interprétation et de communication de données sur la santé en vue de réduire les taux de maladie et de mortalité — est l'une des principales composantes de l'exercice de la santé publique. Elle complète d'autres activités de santé publique destinées à prévenir les éclosions et les cas sporadiques de maladies infectieuses.

Les systèmes de surveillance visent divers objectifs de santé publique et de buts stratégiques. Au cours des dernières années, la portée de ces systèmes et le recours à eux se sont accrus partout dans le monde, sous l'effet de la mondialisation et des menaces que constituent les bactéries multirésistantes, le bioterrorisme et les pandémies. De nombreux systèmes de surveillance mettent l'accent sur les agents pathogènes dynamiques qui sont à l'origine de maladies entériques infectieuses chez les humains. Au Canada, des mesures ont été prises pour éradiquer avec succès certains de ces agents pathogènes, notamment ceux qui causent la fièvre typhoïde et le choléra endémiques, et pour réduire considérablement la présence de certains autres, dont Shigella, dans la population humaine.

Les maladies entériques infectieuses demeurent toutefois un problème de santé publique important au Canada.

Qu'est-ce qu'une maladie entérique infectieuse?

Une maladie entérique infectieuse est une affection gastro-intestinale causée par l'ingestion de bactéries, de virus ou d'autres micro-organismes parasitaires qui se retrouvent dans les aliments ou l'eau ainsi que chez les animaux et les personnes infectées. Salmonella, Ecoli, Listeria et Giardia en sont des exemples. Chez l'humain, ces micro-organismes peuvent provoquer des symptômes allant de quelques jours de vomissements ou de diarrhée à des maladies chroniques graves, voire au décès.

FoodNet Canada est une initiative de multipartenariat orchestrée par l'Agence de la santé publique du Canada. Elle a pour but de soutenir des activités qui permettront de réduire le fardeau des maladies entériques par une surveillance exhaustive de sites sentinelles mise en œuvre avec l'aide des services locaux de santé publique et les laboratoires de santé publique provinciaux. Cette initiative favorisera l'évaluation efficace et l'élaboration de politiques en matière de salubrité alimentaire et hydrique. Son approche respecte les recommandations incluses dans plusieurs rapports nationaux et correspond à des initiatives internationales similaires entreprises par les organismes suivants :

  • Réseau pancanadien de santé publique;
  • Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis;
  • ministère de la Santé et du Vieillissement de l'Australie (OzFoodNet);
  • Food Safety Authority de la Nouvelle-Zélande;
  • approche intégrée en matière de sécurité alimentaire adoptée par l'Union européenne.

Le travail de FoodNet Canada met l'accent sur la nécessité de la collaboration entre les divers ordres de gouvernement, d'une intégration des efforts, de nouveaux réseaux de communication, d'une systématisation rigoureuse et de la participation de services locaux de santé publique, de manière à orienter l'établissement de politiques à l'échelle locale, régionale et nationale.

Cadre de surveillance de FoodNet Canada

Le cadre de surveillance de FoodNet Canada appuie les objectifs suivants :

  • renforcer l'infrastructure en santé publique;
  • promouvoir une collaboration entre les organismes de santé publique de tous les niveaux et avec les collectivités participantes;
  • améliorer la surveillance des maladies au moyen de meilleures méthodes d'attribution de sources pour une évaluation plus fiable des risques des agents pathogènes entériques pour les collectivités canadiennes.

Le modèle FoodNet Canada

Le modèle FoodNet Canada s'inspire du modèle de surveillance de sites sentinelles des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis ; FoodNet — une approche de surveillance de pointe mise en œuvre pour réduire le nombre de cas de maladies d'origine alimentaire aux États-Unis et leurs répercussions. Cependant, le mandat scientifique de FoodNet Canada est plus vaste puisqu'il inclut des enquêtes simultanées et poussées sur les cas de maladies d'origine alimentaire ou hydrique de même que sur l'exposition connexe. Une enquête communautaire exhaustive est réalisée au moyen de la surveillance de sites sentinelles. Le choix des sites sentinelles est dicté par des critères précis, de manière à tirer le meilleur parti possible des sommes investies pour le prélèvement d'échantillons et les analyses de laboratoire tout en s'assurant que les résultats obtenus puissent être généralisés pour s'appliquer aux collectivités de l'ensemble du Canada. Chaque site sentinelle opère dans le cadre d'un partenariat établi avec les services locaux de santé publique et les laboratoires de santé publique provinciaux, partenariat qui repose sur un réseau dynamique englobant les secteurs locaux de l'approvisionnement en eau, de l'agriculture et de l'alimentation au détail, ainsi que les institutions provinciales et fédérales responsables de la santé publique. À l'heure actuelle, le système compte trois sites sentinelles : un en Ontario (service de santé publique de la région de Waterloo), un en Colombie-Britannique (autorité sanitaire du Fraser), et un en. Alberta (Calgary et Alberta centrale).