Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Partagez cette page

Une vie saine peut prévenir la maladie

Réduisez vos risques d'être frappé par une des quatre maladies principales

Le cancer, le diabète, les maladies cardiovasculaires (les maladies du cœur et les accidents cérébraux vasculaires) et les maladies pulmonaires sont les causes prédominantes de cas évitables de décès et d'incapacité/invalidité au Canada. Vous pouvez réduire de façon significative votre risque d'être frappé par ces maladies chroniques graves (maladies progressives, continues ou de longue durée) en modifiant votre mode de vie.

Il en est ainsi parce que ces maladies chroniques ont en commun certaines conditions ou facteurs de risques qui ont trait aux choix que nous devons faire tous les jours ainsi qu'à nos habitudes de santé personnelles. Par exemple, une mauvaise alimentation peut entraîner l'obésité, laquelle est un facteur de risque de certains cancers, les maladies cardiovasculaires, les accidents cérébraux vasculaires et le diabète. L'usage du tabac est une cause prépondérante de la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) et du cancer des poumons, en plus d'augmenter le risque d'être atteint d'une maladie cardiovasculaire.

Le cancer, les maladies cardiovasculaires, le diabète et les maladies pulmonaires : renseignez-vous à propos des quatre maladies principales

Non seulement vous vous sentirez mieux et vous améliorerez votre qualité de vie en faisant des choix plus sains, mais vous réduirez aussi vos risques de maladies chroniques.

L'agence de la santé publique du Canada possède beaucoup d'informations portant sur la prévention des quatre maladies principales et sur la vie lorsqu'on est aux prises avec celles-ci :

La majorité des Canadiens présentent au moins un facteur de risque associé aux maladies chroniques qu'ils sont capables de changer. Les experts en matière de santé reconnaissent également que la capacité de changer nos habitudes de santé personnelles est étroitement reliée à l'endroit où nous demeurons et travaillons, à notre réseau social de soutien, à notre revenu, à notre niveau de scolarité et à notre culture ainsi qu'à d'autres facteurs.

Huit choix santé qui peuvent réduire votre risque de maladie

Les quatre maladies chroniques principales sont parmi les plus évitables. En effectuant de bon choix en matière de santé, vous êtes en mesure de diminuer votre risque. Vous pouvez choisir :

  • D'être un non-fumeur et d'éviter la fumée des autres.
    Si vous fumez, allez chercher l'aide qu'il vous faut pour cesser. L'usage du tabac est la cause prépondérante de la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) et du cancer des poumons. Le tabagisme constitue également un facteur de risque important associé aux crises cardiaques et aux accidents cérébraux vasculaires. Il n'est jamais trop tard pour cesser de fumer et réduire votre risque.
  • D'être actif quotidiennement.
    Trouvez une activité qui vous plaît et bougez! Votre cœur est un muscle qui a régulièrement besoin d'exercice pour rester en bonne santé. L'exercice physique vous aidera également à maintenir un poids santé. Consultez votre fournisseur de soins de santé pour obtenir un plan d'exercice qui vous convient. Il n'est pas nécessaire que ce soit compliqué - il peut simplement s'agir d'ajouter quelques pas de dance à votre quotidien, de prendre les escaliers ou de faire des étirements. Mettez sur pied un groupe de marche avec quelques voisins; l'exercice et les amis font bon voisinage! Consultez le Guide d'activité physique canadien pour obtenir des conseils sur la manière d'incorporer l'activité physique dans votre vie de tous les jours.
  • D'avoir une alimentation saine.
    Une alimentation saine et équilibrée peut vous aider à maintenir un poids santé, à diminuer votre taux de cholestérol et à réduire votre risque d'être atteint d'une maladie. Choisissez des aliments qui sont riches en fibres et faibles en gras et mangez 5 à 10 fruits et légumes tous les jours. Assurez-vous que vos repas sont composés d'aliments provenant des quatre groupes alimentaires décrits dans le Guide alimentaire canadien pour manger sainementLien externe.
  • D'atteindre un poids santé.
    L'embonpoint accroît votre risque de diabète, de maladies cardiovasculaires et de certains cancers. Le risque d'être terrassé par une crise cardiaque est trois fois plus élevé chez les femmes obèses que chez celles qui ont un poids normal. Renseignez-vous auprès de votre fournisseur de soins de santé pour savoir quel est votre poids santé et pour établir un plan d'attaque pour atteindre ce poids et le maintenir.
  • De contrôler votre pression artérielle.
    Vous pouvez prévenir la détérioration des parois de vos artères (comme les déchirures et les gonflements) et même ralentir le durcissement de vos artères en maintenant votre pression artérielle à un niveau souhaité. Demandez à votre fournisseur de soins de santé de prendre votre pression régulièrement et suivez ses directives.
  • De limiter votre consommation d'alcool.
    La surconsommation d'alcool peut vous mettre à risque en ce qui a trait à plusieurs types de cancer. Bien que certaines recherches démontrent que l'alcool en modération peut occasionner certains bienfaits pour la santé, le fait de consommer trop d'alcool peut être nuisible pour la santé. La consommation modérée d'alcool se traduit par une consommation par jour pour les femmes, et deux pour les hommes.
  • De réduire votre stress.
    Prenez le temps de relaxer. Le stress peut faire grimper votre taux de cholestérol et votre pression artérielle, et causer une crise cardiaque ou un accident cérébral vasculaire. Le stress peut également être l'élément déclencheur d'un problème de santé mentale tel que la dépression. Consultez votre fournisseur de soins de santé pour vous aider à gérer votre stress.
  • De subir un dépistage ou un examen régulièrement.
    Signalez tout nouveau signe ou symptôme à votre fournisseur de soins de santé. Il est important de bien connaître et d'écouter son corps, et de se faire examiner régulièrement afin de mesurer sa pression artérielle, son cholestérol et son taux de glycémie. Dans plusieurs cas, plus le problème est détecté rapidement, plus il sera facile de le traiter.

Autres facteurs de risques pour la maladie

Il y a quelques facteurs de risques que vous pouvez contrôler et d'autres que vous ne pouvez pas maîtriser. Parmi ces derniers, on peut nommer les antécédents familiaux, l'horizon ethnique, l'âge et le sexe. Même si certains facteurs de risques échappent à votre contrôle, vous pouvez tout de même différer l'apparition de la maladie et réduire votre risque d'être frappé par une des quatre maladies principales à un jeune âge en adoptant des habitudes de vie saines.

Il faut mettre du temps et de l'effort pour faire des changements

Ce n'est pas facile de faire un changement important dans son mode de vie. Les nouvelles habitudes exigent du temps. En ayant une bonne compréhension des étapes du changement, en commençant par des petits changements et en se fixant des objectifs réalisables, vous pouvez apprendre à faire de bons choix pour votre santé et ainsi, réduire votre risque de maladie chronique.