Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Partagez cette page

Qu'est-ce que la dépression?

Tout le monde connaît des périodes de hauts et de bas, toutefois, les expériences normales de la vie ne devraient pas être confondues avec les maladies graves connues sous le nom de troubles de l'humeur. Il existe divers types de troubles dépressifs, y compris le trouble bipolaire (psychose maniacodépressive) et la dépression périnatale; cependant, la dépression clinique, ou dépression majeure est le trouble d'humeur le plus commun.

Les troubles de l'humeur sont des maladies très réelles qui peuvent avoir des conséquences graves voire fatales. Ils touchent tout le corps, et non seulement l'esprit. Les symptômes physiques peuvent varier de la fatigue à des problèmes d'estomac en passant par des douleurs musculaires et articulaires. De nombreuses personnes ne se rendent pas compte qu'elles souffrent de dépression.

Les troubles de l'humeur sont l'une des maladies mentales les plus communes au sein de la population générale. D'après l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC) sur la Santé mentale de 2012 de Statistique Canada, 5,4 % de la population canadienne âgée de 15 ans et plus ont déclaré souffrir de symptômes qui répondent aux critères d'un trouble de l'humeur au cours des 12 mois précédents, dont 4,7 % pour une dépression majeure et 1,5 % pour un trouble bipolaire.

En outre, près d'un adulte sur huit (12,6 %) a indiqué avoir souffert à un moment de sa vie de symptômes qui répondent aux critères d'un trouble de l'humeur, dont 11,3 % pour une dépression et 2,6 % pour un trouble bipolaire1.

De façon générale, les études montrent des taux plus élevés de dépression chez les femmes que chez les hommes : le ratio moyen femmes-hommes est de 2 pour 12.

Quels sont les causes des troubles de l'humeur?

Les troubles de l'humeur n'ont pas qu'une seule cause. En effet, plusieurs facteurs de risque interagissent pour produire des symptômes cliniques des divers troubles de l'humeur. Les personnes souffrant de dépression et de trouble de l'humeur ont souvent des antécédents de ces troubles parmi les membres de leur famille immédiate3,4. De nombreux gènes différents peuvent interagir et, en combinaison avec d'autres facteurs, causer un trouble de l'humeur. Les chercheurs sont de plus en plus près de cerner les gènes précis qui contribuent à la dépression.

Un épisode de dépression majeure constitue un élément important pour prédire les épisodes futurs. Plus de 50 % des personnes ayant vécu un épisode de dépression connaissent une rechute3. Auparavant, le stress était perçu comme un important facteur de risque de la dépression. D'après des recherches récentes, le stress pourrait seulement prédisposer des individus à un épisode initial, mais non aux épisodes périodiques5. Certains individus sont plus vulnérables que d'autres à la dépression à la suite d'événements traumatiques, ou en raison d'une relation difficile ou abusive, ou de facteurs socioéconomiques comme le revenu, le logement, les préjugés et le stress en milieu en travail. Une association marquée existe entre divers troubles médicaux chroniques et une prévalence accrue de dépression majeure6. Plusieurs problèmes de santé chroniques, comme les accidents cérébrovasculaires et les maladies cardiaques, l'obésité, la maladie de Parkinson, l'épilepsie, l'arthrite, le cancer, le sida, la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), la démence et la maladie d'Alzheimer pourraient contribuer à la dépression. Cette association pourrait découler de changements physiologiques associés à ces problèmes, comme des changements dans divers neurotransmetteurs, les hormones et le système immunitaire, ou d'une invalidité connexe et d'une piètre qualité de vie. De plus, certains médicaments utilisés pour traiter les maladies physiques ont tendance à causer de la dépression. Les personnes qui composent avec plus d'un problème de santé pourraient être particulièrement à risque de souffrir de dépression. Un traitement efficace des maladies physiques chroniques comprend l'évaluation, le dépistage précoce et le traitement de la dépression.

Quels sont les symptômes de la dépression?

Chaque personne est différente et manifeste des symptômes uniques, mais voici certains symptômes plus communs de la dépression :

  • Sentiment de déprime
  • Sentiment de culpabilité, d'inutilité, d'impuissance ou de désespoir
  • Perte d'intérêt ou de plaisir pour les activités normalement appréciées
  • Changement de poids ou d'appétit
  • Perturbations du sommeil
  • Perte d'énergie ou fatigue (sans grand effort physique)
  • Pensées de mort
  • Faible concentration ou difficulté à prendre des décisions

Si vous ou une personne que vous connaissez éprouvez n'importe quel de ces symptômes presque tous les jours pendant plus de deux ou trois semaines, communiquez avec un médecin ou un professionnel qualifié en santé mentale pour en discuter.

Si vous ou une personne que vous connaissez avez des pensées suicidaires périodiques, il est très important d'obtenir de l'aide médicale sur le champ.

Ressources additionnelles

Références

  1. Pearson, Caryn, Teresa Janz and Jennifer Ali. 2013. "Mental and substance use disorders in Canada" Health at a Glance. September. Statistics Canada Catalogue no. 82-624-X.
  2. Canadian Psychiatric Association. Canadian clinical practice guidelines for the treatment of depressive disorders. Revue canadienne de psychiatrie = Can J Psychiatry. 2001;46:Supp1.
  3. Spaner D, Bland RC, Newman SC. Major depressive disorder. Acta Psychiatr Scand. 1994;Suppl376:7-15.
  4. Fogarty F et al. Op cit. 11 Fogarty F, Russell JM, Newman SC, Bland RC. Mania. Acta Psychiatr Scand. 1994;Suppl376:16-23.
  5. De Marco RR. The epidemiology of major depression: implications of occurrence, recurrence, and stress in a Canadian community sample. Revue canadienne de psychiatrie = Can J Psychiatry. 2000;45:67-74.
  6. Evans D, Charney DS, Lewis L, Golden RN, Gorman JM, Krishnan KRR, et al. Mood disorders in the medically ill: scientific review and recommendations. Biol Psychiatry