Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada
Aidez le gouvernement du Canada à organiser son site Web! Remplissez un questionnaire anonyme de 5 minutes. Commencez maintenant.

Partagez cette page

Effets d’un AVC

Quels sont les effets d’un AVC?

Puisque chaque partie du cerveau régit des fonctions et des capacités différentes, les effets d’un AVC varient selon :

  • la partie du cerveau qui a subi des dommages;
  • l’étendue de la partie endommagée.

L’AVC peut avoir des effets physiques, émotionnels, comportementaux et sociaux. Il peut aussi modifier la capacité d’une personne à penser et à apprendre. Vu que le cerveau comporte des voies qui « s’entrecroisent », les dommages causés au côté droit (hémisphère droit) du cerveau touchent le côté gauche du corps et les dommages causés au côté gauche (hémisphère gauche) du cerveau touchent le côté droit du corps.

Les effets d’un AVC de l’hémisphère droit comprennent notamment :

  • une paralysie partielle ou complète du côté gauche du corps (appelée « hémiplégie »), y compris la perte possible de tonus musculaire ou de la maîtrise du côté gauche du visage;
  • une perte de sensation partielle ou complète du côté gauche du corps;
  • une incapacité à reconnaître des objets familiers ou à en comprendre l’usage;
  • une difficulté à déterminer les distances et les formes ou à s’orienter;
  • des comportements impulsifs, des sautes d’humeur ou un manque de jugement;
  • une perte de mémoire à court terme;
  • une absence de reconnaissance du côté gauche du corps ainsi que des personnes et des choses se trouvant du côté gauche (appelée « négligence unilatérale gauche »).

Les effets d’un AVC de l’hémisphère gauche comprennent notamment :

  • une paralysie partielle ou complète du côté droit du corps;
  • une perte de sensation partielle ou complète du côté droit du corps;
  • des troubles de la parole (appelés « aphasie »);
  • des comportements lents et prudents;
  • des périodes de rétention plus courtes et de la difficulté à assimiler de nouvelles informations.

L’AVC a-t-il d’autres effets?

Peu importe le côté du cerveau atteint, l’AVC peut entre autres entraîner les séquelles qui suivent.

  • Dépression : Des recherches sont en cours pour déterminer si la dépression est causée par les dommages de l’AVC au cerveau ou par la modification soudaine de l’état de santé et des capacités de la personne qui y a survécu. Des sentiments de tristesse et de dévalorisation ainsi que la perte d’intérêt pour les choses ou les personnes de son entourage sont cependant des indications parmi d’autres qu’un survivant peut être déprimé.
  • Labilité émotionnelle : Labilité émotionnelle est le terme utilisé pour décrire la perte de la maîtrise des émotions chez de nombreux survivants d’AVC. Le survivant peut avoir des sautes d’humeur, y compris rire ou pleurer à des moments inattendus ou se sentir en colère ou irrité sans raison. Avec le temps, les survivants parviennent souvent à mieux maîtriser leurs émotions, et la labilité émotionnelle peut s’estomper ou disparaître complètement.
  • Problèmes de maîtrise de la miction (vessie) : Cette affection appelée « incontinence » est fréquente pendant les premiers temps suivant un AVC.
  • Douleur : Les personnes ayant survécu à un AVC peuvent ressentir des douleurs pour diverses raisons. La douleur est souvent causée par des dommages aux nerfs, des plaies de lit ou une articulation qui ne bouge pas.
  • Fatigue : Après un AVC, bien des gens se sentent exceptionnellement fatigués à cause de l’énergie supplémentaire qu’ils doivent investir pour faire face à des changements physiques et émotionnels.

Les séquelles de l’AVC varient d’un survivant à l’autre. Chez certains, les effets se résument à quelques inconvénients mineurs, tandis que chez d’autres, les incapacités sont accablantes.

Et la réadaptation après un AVC?

Les programmes de réadaptation après un AVC sont essentiels pour aider les survivants à retrouver un fonctionnement aussi normal que possible. Renseignez-vous sur la réadaptation après un AVC.

Rédigé par Alberta Health Services.