Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Partagez cette page

Hypertension

La pression (ou tension) artérielle est la pression ou la force exercée par le sang contre les parois des vaisseaux sanguins où il circule. La pression est généralement mesurée dans l'artère brachiale (du bras) et elle est exprimée par deux chiffres. La pression artérielle systolique (le chiffre du haut ou chiffre le plus élevé) est la valeur de la pression dans l'artère au moment où le cœur se contracte, tandis que la pression diastolique (le chiffre du bas ou le chiffre le plus faible) est la valeur de la pression dans l'artère lorsque le cœur est au repos entre deux contractions. Normalement, la pression artérielle fluctue au cours de la journée, mais lorsque la pression systolique ou la pression diastolique demeurent élevées en permanence, on estime que la personne souffre de pression artérielle élevée (hypertension artérielle).

  • On estime que la pression artérielle est optimale lorsque la valeur de la pression systolique est inférieure à 120 mmHg et que celle de la pression diastolique est inférieure à 80 mmHg.
  • La pression artérielle est jugée normale lorsque la valeur de la pression systolique est inférieure à 130 mmHg et que celle de la pression diastolique est inférieure à 85 mmHg.
  • La pression artérielle est jugée normale élevée (dans les limites normales, mais tout de même élevée) si la valeur de la pression artérielle systolique se situe entre 130 et 139 mmHg et/ou que celle de la pression diastolique se situe entre 85 et 89 mmHg.
  • La pression artérielle est jugée élevée lorsque la valeur de la pression systolique est de 140 mmHg ou plus ou que celle de la pression diastolique est de 90 mmHg ou plus. Les personnes dont la pression artérielle est élevée souffrent d'hypertension artérielle. Lorsqu'elle est mesurée à domicile, la pression est jugée élevée si la valeur de la pression systolique est supérieure à 135 mmHg ou que celle de la pression diastolique est supérieure à 85 mmHg.
  • En présence de diabète ou de néphropathie (maladie rénale) chronique, on estime que le sujet souffre d'hypertension lorsque la valeur de sa pression artérielle systolique est supérieure à 130 mmHg ou que celle de sa pression diastolique est supérieure à 80 mmHg.
  • La catégorie de pression artérielle à laquelle une personne appartient correspond à la catégorie la plus élevée dans laquelle se situe sa pression systolique ou sa pression diastolique.

On estime qu'une personne souffre d'hypertension artérielle lorsque les valeurs de la pression artérielle sont constamment supérieures à 140/90 mmHg. Toutefois, si cette personne est atteinte de diabète ou de néphropathie chronique, on considère qu'elle souffre d'hypertension artérielle lorsque ces valeurs sont supérieures à 130/80 mmHg.


Diagnostiquer l'hypertension

Facteurs de risque

Réduire les risques de l'hypertension


Contrôler l'hypertension

Faits et chiffres

Développement et échange des connaissances

Liens