Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada
Aidez le gouvernement du Canada à organiser son site Web! Remplissez un questionnaire anonyme de 5 minutes. Commencez maintenant.

Partagez cette page

Cancer de la glande thyroïde

Qu'est-ce que le cancer de la glande thyroïde?

Le cancer de la glande thyroïde se forme dans les cellules de cet organe. Cette glande en forme de papillon se trouve à l’avant du cou et produit des hormones nécessaires à la croissance et au métabolisme.

Environ 5 700 cas de cancer de la glande thyroïde devraient être diagnostiqués au Canada en 2011. Les femmes sont trois fois plus touchées par cette maladie que les hommes. De plus, le nombre de cas de cancer de la glande thyroïde est à la hausse. Entre 1998 et 2007, le nombre de cas a augmenté annuellement de 6,8 % chez les hommes et de 8,8 % chez les femmes. Cette augmentation pourrait venir du fait que de plus en plus de tests diagnostiques sont effectués et contribuent à détecter plus fréquemment des cas de cancer de la glande thyroïde asymptomatiques à un stade précoce.

Il existe quatre types de cancer de la glande thyroïde. Chaque type évolue de façon particulière et est traité différemment:

  • le carcinome papillaire (cancer de la glande thyroïde bien différencié) est le type le plus fréquent de cancer de la glande thyroïde. Comme il évolue lentement, il est bien souvent possible de le guérir s’il est détecté tôt.
  • le carcinome folliculaire (cancer de la glande thyroïde bien différencié) évolue également lentement, mais étant donné que ses cellules se divisent rapidement, il peut évoluer plus rapidement que le carcinome papillaire.
  • le cancer médullaire de la thyroïde évolue plus rapidement que les carcinomes papillaire et folliculaire et est habituellement héréditaire—ce type de cancer peut être contrôlé s’il est dépisté suffisamment tôt pour prévenir sa propagation à d’autres parties du corps.
  • le cancer anaplasique de la thyroïde (cancer de la glande thyroïde indifférencié) évolue et se propage rapidement. Il s’agit du principal type de cancer de la glande thyroïde détecté chez les personnes de 60 ans et plus.

Comment savoir si je suis atteint du cancer de la glande thyroïde?

Le cancer de la glande thyroïde est tout à fait particulier, car il peut demeurer asymptomatique pendant de nombreuses années. Si vous avez l’un des symptômes suivants, vous devriez consulter un médecin immédiatement.

  • bosse ou enflure à l’avant du cou.
  • enflure des ganglions du cou; elle peut se présenter sous la forme d’une masse importante ou de plusieurs ganglions enflés dans la glande thyroïde.
  • enrouement ou autres modifications de la voix, notamment de la difficulté à parler normalement.
  • difficulté à avaler ou à respirer
  • douleur persistante dans la gorge ou le cou.
  • diarrhée.

Bien que vous devriez voir un médecin si vous avez l’un de ces symptômes, vous n’avez pas nécessairement le cancer de la glande thyroïde. Les tests de dépistage comprennent un examen physique (p. ex. vérifier si des ganglions lymphatiques sont enflés), une analyse sanguine, des échographies, une épreuve de scintigraphie thyroïdienne ou une laryngoscopie (examen visuel du fond de la gorge).

Quels sont mes risques?

Le cancer de la glande thyroïde n'est pas attribuable à une cause en particulier. Toutefois, les facteurs suivants peuvent contribuer à la maladie :

  • exposition à un rayonnement important (p. ex. au cours d’une guerre, d’un accident nucléaire ou parfois d’une radiothérapie prolongée)
  • antécédents familiaux de cancer de la glande thyroïde ou de goitres (augmentation du volume de la glande thyroïde)
  • alimentation trop riche ou pas assez riche en iode.

Le fait d’avoir l’un de ces facteurs de risque ne signifie pas qu’une personne aura un cancer de la glande thyroïde. En fait, la plupart du temps, ce type de cancer se développe en l’absence de facteurs de risque. Si vous présentez des symptômes et qu’ils ne s’estompent pas, consultez votre médecin.

Pour plus de renseignements sur les autres types de cancer