Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Partagez cette page

Vivre avec l'arthrite au Canada: Un défi de santé personnel et de santé publique

[Page précédente] [Table des matières] [Page suivante]

Chapitre six: Fardeau économique de l'arthrite

Introduction

L'arthrite touche une part importante (16 %) de la population canadienne et constitue l'une des principales causes de maladie et d'incapacité (voir chapitres 1 et 3). Les personnes atteintes d'arthrite souffrent de douleurs, de limitations fonctionnelles et ont une qualité de vie réduite, particulièrement en ce qui concerne leur bien-être social, psychologique et financier.

Le présent chapitre traite des coûts les plus récents (année 2000) attribués spécifiquement à l'arthrite dans le cadre du projet « Le fardeau économique de la maladie au Canada » de l'Agence de la santé publique du Canada.

Les coûts totaux associés à l'arthrite, tels qu'ils sont présentés dans ce chapitre, incluent les coûts directs et indirects. Les coûts directs incluent les dépenses en soins hospitaliers (publics et privés), en médicaments (prescrits par le secteur public ou privé ou en vente libre) et en soins médicaux (paiement à l'acte et autres régimes de remboursement), ainsi que d'autres dépenses de santé. Les coûts indirects sont définis comme la valeur en dollars de la production perdue pour cause de maladie, de blessure ou de décès prématuré; ils représentent la perte de production pour cause d'incapacité de courte et longue durées (coûts liés à la morbidité) et de décès prématuré (coûts liés à la mortalité).

Les coûts liés à l'incapacité de courte durée n'ont pas pu être calculés pour l'arthrite spécifiquement. Par conséquent, les coûts indirects et totaux associés à l'arthrite sont sous- estimés. Les coûts sont indiqués en dollars des années 2000 et 2008 (tableau 6-1). Les chiffres ont été convertis en dollars de 2008 à l'aide de la feuille de calcul de l'inflation fournie par la Banque du CanadaNote de bas de page 1 .

Coûts attribués à l'arthrite

En 2000, le coût total des maladies musculo-squelettiquesNote de bas de page 1a *, qui incluent l'arthrite, était de 22,3 milliards ($ CA), ce qui en fait le groupe de maladies le plus coûteux. Le fardeau économique constitué par l'arthriteNote de bas de page 1b au Canada a été estimé à 6,4 milliards (tableau 6-1), soit presque le tiers du coût total des maladies musculo-squelettiques.

Les coûts indirects de l'arthrite sont deux fois supérieurs à ses coûts directs (4,3 milliards et 2,1 milliards, respecti- vement). En ce qui concerne les coûts directs, l'arthrite comptait pour plus de la moitié des dépenses en soins hospitaliers attribuables aux maladies musculo-squelettiques, environ les trois cinquièmes des dépenses en mé- dicaments et approximativement la moitié des dépenses en soins médicaux. Quant aux coûts indirects, l'arthrite comptait pour plus de 80 % des coûts liés à la mortalité associés aux maladies musculo-squelettiques et plus du quart des coûts liés à la morbidité associés à l'incapacité de longue durée.

Tableau 6-1: Fardeau économique de l'arthrite (en dollars de 2008), par composante de coût, Canada, 2000
Types de coûts Composante Coûts de l'arthrite (millions de dollars) Proportion des dépenses totales encourues pour les maladies musculo- squelettiques (%)
Source : Agence de la santé publique du Canada, tableaux spéciaux du projet Le fardeau économique de la maladie au Canada, 2000.
Les coûts liés à l'incapacité de courte durée ne sont pas disponibles pour l'arthrite, mais sont comptabilisés dans les coûts des maladies musculo-squelettiques.
Coûts directs
  Soins hospitaliers 987,3 $ (1 185,8 $) 54,0
  Médicaments 524,6 $ (630,1 $) 57,8
  Soins médicaux 589,4 $ (707,9 $) 49,0
  Total coûts directs 2 101,3 $ (2 523,8 $) 53,4
Coûts indirects
  Mortalité 177,9 $ (213,6 $) 81,4
  Incapacité de longue durée 4 136,8 $ (4 968,5 $) 26,4
  Incapacité de courte durée n/a n/a
  Total coûts indirects 4 314,7 $ (5 182,1 $) 23,5
Coûts totaux   6 415,9 $ (7 705,9 $) 28,9

Équivalent textuel - Tableau 6-1



Note de bas de page 1a *
CIM-9 710-739, 274.
Note de bas de page 1b
CIM-9 99.3, 274, 696.0, 446, 710.0-710.4, 710.9, 711-720, 725-729.

Les coûts liés à la morbidité (4,1 milliards) engendrés par l'incapacité de longue durée comptaient pour près des deux tiers des coûts totaux de l'arthrite en 2000; il s'agit donc sans conteste de la composante la plus lourde dans le fardeau économique imposé par l'arthrite. Les composantes des coûts directs les plus importantes étaient les dépenses en soins hospitaliers (987 millions) et les dépenses en soins médicaux (589 millions).

Les coûts totaux attribués à l'arthrite étaient plus élevés chez les femmes que chez les hommes (4,1 milliards et 2,3 milliards, respectivement). Cet écart reflète la prévalence plus élevée de la maladie chez les femmes. Les deux tiers environ (65 %) des coûts totaux de l'arthrite ont été engendrés par les personnes de 35 à 64 ans (4,1 milliards); 1,7 milliard et 493,8 millions ont été dépensés respectivement dans les groupes des 65 ans et plus et des 15 à 34 ans. Ces sommes soulignent l'ampleur du fardeau économique infligé par l'arthrite aux Canadiens et Canadiennes en âge de travailler ainsi qu'aux aînés. Les coûts générés par le groupe d'âge le plus jeune (0 à 14 ans) s'élevaient à 49,3 millions.

Les personnes de 55 ans et plus seront celles qui contribueront le plus à la hausse du nombre de personnes souffrant d'arthrite à l'avenir (voir le chapitre 1). Une grande proportion de ces personnes pourraient voir leur participation au marché du travail diminuer (voir le chapitre 3). Les coûts liés à la morbidité attribuables à l'arthrite sont de fait appelés à croître substantiellement. Leur hausse pourrait cependant être atténuée par la prévention, l'amélioration de la santé et la réduction de l'incapacité. On pourrait ainsi réduire les coûts liés à l'incapacité de courte et longue durées et favoriser la participation active à la société des personnes atteintes, y compris leur maintien sur le marché du travail.

Résumé

  • En 2000, le coût total de l'arthrite était de 6,4 milliards de dollars, ce qui représente presque le tiers du coût total attribué aux maladies musculo-squelettiques, le groupe de maladies le plus onéreux au Canada.
  • L'incapacité de longue durée est la plus lourde composante du fardeau économique de l'arthrite.
  • Les coûts indirects associés à l'incapacité de longue durée étaient deux fois supérieurs aux coûts directs de l'arthrite.
  • Les coûts totaux de l'arthrite étaient plus élevés chez les femmes (4,1 milliards) que chez les hommes (2,3 milliards) en raison de la prévalence accrue de la maladie chez celles-ci.
  • Les dépenses totales générées par les personnes arthritiques sur le marché du travail (35 à 64 ans) étaient plus de deux fois supérieures à celles générées par les aînés (65 ans et plus), soit 4,1 milliards et 1,7 milliard, respectivement.

Note en bas de page 1
Banque du Canada, feuille de calcul de l'inflation.

[Page précédente] [Table des matières] [Page suivante]