Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Partagez cette page

La pauvreté : exclusion sociale et économique

La pauvreté est un phénomène complexe qui varie en fonction des conditions sociales et économiques de la communauté ou du pays. La pauvreté, en croissance dans les pays de l'Ouest, est plus exactement reconnue comme l'exclusion sociale et économique. Cette définition saisit la nature multidimensionnelle et dynamique de la pauvreté ainsi que ses désavantages. La pauvreté est, sous cette perspective, clairement interreliée aux déterminants sociaux de la santé.

«[ ...la pauvreté humaine est la privation dans plusieurs aspects et non seulement le revenu. Les pays industrialisés doivent contrôler le niveau de pauvreté dans tous ses aspects – non seulement le revenu et le chômage, mais également le manque des capacités de base, par exemple la santé et l'alphabétisation, des facteurs importants qui influencent l'inclusion ou l'exclusion d'une personne à la vie communautaire 1] ».

Dans la vidéo « La pauvreté et la santé », Jean-Pierre Deschamps, directeur de l'École de Santé Publique de Nancy, en France, décrit les relations bilatérales entre la pauvreté et les déterminants de la santé. Il souligne que les gens qui ont un accès limité au revenu sont plus enclins à être en moins bonne santé et à souffrir d'isolement social. Les occasions pour se développer durant l'enfance et pour poursuivre leur éducation sont également moins fréquentes. D'autre part, les personnes qui sont en mauvaise santé, qui sont isolées du point de vue social et qui ont peu de possibilités sont plus susceptibles de vivre dans la pauvreté. Il est évident que les personnes ne sont pas pauvres parce qu'elles le désirent. Selon Deschamps, la pauvreté est le résultat de l'exclusion économique et sociale2. Ce lien est également souligné dans des documents sur le développement des collectivités publiés en Irlande :

« L'exclusion sociale est perçue comme un processus au moyen duquel les personnes ou les groupes et leur environnement sont exclus des ressources et des occasions considérées la norme dans une société. Cela ne concerne pas uniquement la rareté des ressources matérielles, mais le manque de possibilités, l'isolement, la discrimination, la marginalisation vis-à-vis du processus de prise de décisions et d'un niveau de qualité de vie acceptable3 ».

En étant d'accord que la pauvreté est le résultat de l'exclusion sociale et économique, nous commençons à comprendre la nécessité de s'attaquer à la pauvreté par le biais de politiques qui favorisent l'intégration et réduisent les disparités entre les déterminants de la santé. Cette approche est décrite ci-dessous :

« Les problèmes rattachés nécessitent les solutions reliées. Il s'agit d'aborder l'inégalité qui découle de la pauvreté, de logements insalubres, de la pollution, d'une sous-scolarisation, du chômage et d'un faible revenu. Aborder les inégalités générales est la meilleure manière d'aborder les inégalités particulières dans le secteur de la santé4 ».

La promotion de l'intégration sociale et économique est une approche sur laquelle repose tout le travail accompli par l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC), région de l'Atlantique.



  1. Programme des Nations Unies pour le développement. 1998. Rapport mondial sur le développement humain.
  2. Deschamps, J.P. 1997. Jean-Pierre Deschamps, La pauvreté et la santé. Nouvelle collection de santé publique, PNA, Montréal, Québec.
  3. O'Hara, P. 1998. Action on the Ground: Models of Practice in Rural Development. Publié par le Irish Rural Link.
  4. Our Healthier Nation. Un livre vert présenté au Parlement du Royaume-Uni. 1998.